Nom de naissance Bette Davis
Naissance
Lowell, États-Unis
Décès
Genre Femme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Bette Davis, jeune comédienne aux grandes ambitions et au physique ingrat, avait essuyé déjà un certain nombre de rebuffades au théâtre quand elle décida, courageusement, de tenter sa chance au cinéma. Arrivée à Hollywood en 1931, elle trouva le moyen d'être brièvement sous contrat à l'Universal, où elle tourna de petits rôles. Mais, finalement, les dirigeants du studio l'écartèrent, pensant qu'elle n'avait aucun sex-appeal. Effectivement, ses films de cette époque (Seed, John M. Stahl 1931 ; Waterloo Bridge, James Whale 1931) nous montrent une sorte de petite vieille mal fagotée et excessivement discrète.Mais l'acteur britannique George Arliss, alors grande vedette de la Warner Bros, la remarqua et fut convaincu de ses possibilités. Grâce à lui, elle obtint un bout d'essai à la Warner Bros, qui entraîna un rôle assez consistant et remarqué, avec Arliss, dans The Man Who Played God (John G. Adolfi, 1932) : le talent nerveux et inhabituel de Bette Davis s'y révélait. Cette année-là, sa carrière prit forme et se décida. En l'espace de quelques mois, elle eut une nouvelle grande chance, grâce à un autre transfuge théâtral prestigieux, Ruth Chatterton, dans The Rich Are Always With Us (Alfred E. Green), deux bons rôles de complément (Mon grand, W. Wellman ; Une allumette pour trois, M. LeRoy) et surtout une nouvelle personnalité. Elle était désormais l'objet des attentions maniaques des coiffeurs et costumiers du studio : plus blonde, plus mince, plus élégante, ses grands yeux lourds fascinaient étrangement. La Warner Bros avait décidé d'en faire une nouvelle Constance Bennett, se fiant à tort à une vague similitude physique. Cette même année, Michael Curtiz sentit ce qu'elle avait d'unique, et lui donna deux personnages à sa mesure : dans Ombres vers le sud, elle créait une séductrice du Sud, frigide et vipérine, qui fit sensation et qui annonçait les nombreuses prestations sulfureuses qu'elle allait donner par la suite, étrangement toutes liées au sud des États-Unis. Dans Vingt Mille Ans sous les verrous, elle était une victime des circonstances, sensible et émouvante, qui annonçait l'autre direction que sa carrière allait prendre. Ces deux films affirmaient son talent sans ambages, et la Warner Bros décida, en 1933, qu'elle était mûre pour être star : une nouvelle fois, on la mit aux mains des coiffeurs, maquilleurs, costumiers, qui devaient lui donner du glamour, et Robert Florey la dirigea dans une comédie dramatique, Ex-Lady. Échec. Bette Davis revint aux seconds rôles.Sa nouvelle chance se présenta en 1934. Cette année-là, elle était apparue, plus sophistiquée que jamais, dans Fashions of 1934 (W. Dieterle). Mais elle avait eu aussi un rôle intéressant dans Fog Over Frisco (du même Dieterle). La RKO préparait l'adaptation de Servitude humaine de Somerset Maugham. Bette Davis sentit que le rôle de Mildred, la serveuse mauvaise et perverse, qui mène un étudiant en médecine à la déchéance, avant de mourir dans les affres d'une péritonite, était un rôle pour elle. Elle l'obtint avec difficulté. Mais elle joua en force, se composant un étonnant masque blafard, cernant ses yeux de rimmel humide, cherchant à se faire remarquer. Il était impossible de ne pas être frappé par son tempérament (l'Emprise, J. Cromwell). Elle reçut donc un autre bon rôle à la Warner Bros dans Ville frontière (A. Mayo, 1935) et surtout  L'Intruse (A. E. Green, 1935), où sa création d'actrice déchue et alcoolique lui valut son premier Oscar. Mais, à côté, de nombreux emplois subalternes et des films de série finirent par avoir raison de sa patience.Très vite, les luttes qu'elle mena contre ses producteurs (qui lui imposaient des rôles qui ne l'intéressaient pas) prirent des proportions homériques. De sorte qu'en 1936 elle quitta brusquement Hollywood sur un coup d'éclat. Le procès retentissant qu'elle fit à la Warner Bros, depuis Londres, dura un an. S'étant mise en faute en rompant unilatéralement son contrat, elle perdit son procès et dut retourner à H

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 La vieille fille Acteur LOVELL Charlotte
2015 Ville frontière Acteur Marie Roark
2015 Ex-Lady Acteur Helen Bauer
2015 Le sixième commandement Acteur Ellen Garfield
2015 The dark horse Acteur Kay Russell

Dernières News

Susan Sarandon et Jessica Lange au casting de la nouvelle anthologie de Ryan Murphy

Une nouvelle série sur les affrontements célèbres de l'Histoire.

"Hollywood n'écrit pas pour les femmes", par Bette Davis

Il y a près de 50 ans, le sexisme régnant à Hollywood était déjà dénoncé publiquement par une actrice de renom.

Stars associées