Quand Jason Statham participait aux Jeux du Commonwealth en tant que plongeur
BBC/Warner Bros

Et qu'il se prenait une tôle.

Avant d'être repéré par Guy Ritchie qui lui a offert un rôle dans Arnaque, Crimes et Botanique en 1998, Jason Statham était un plongeur professionnel.

Un plongeur professionnel pas très bon.

L'acteur anglais de 51 ans a grandi la balle au pied aux côtés de son meilleur ami l'acteur et ex footballeur Vinnie Jones, mais c'est finalement vers le plongeon qu'il s'est tourné. Alors qu'il avait encore des cheveux, Jason Statham a passé 12 ans dans l'équipe nationale de natation et il a même été choisi pour représenter son pays lors des Jeux du Commonwealth à Auckland en 1990.

Dans cette vidéo de la BBC, on voit ainsi le jeune et affûté Jason Statham - 23 ans à l'époque - s'élancer sur le plongeoir et tenter huit sauts à 3 et 10 mètres de haut. Des plongeons pleins d'éclaboussures qui n'impressionnent ni le jury, ni le commentateur, qui remarque même après un plat sonore que "le jeune Anglais a de la chance de s'en tirer sans blessure".

Jason Statham a quitté le bassin avec la note totale de 13.86. Deux ans plus tard, on le retrouvait en slip léopard en train de danser dans un clip.

Jason Statham danse en slip léopard dans un clip des années 90

Jason Statham en action sur un plongeoir : 

 

Cette semaine, Statham replonge En eaux troubles pour Jon Turteltaub. Il incarne dans ce film d'action un sauveteur-plongeur, Jonas Taylor, qui doit risquer sa vie pour sauver les hommes et les femmes prisonniers d'un sous-marin, qui sont attaqués au cours d'une mission scientifique par... un mégalodon. 

Notre critique : Voilà un film qui est beaucoup moins bête qu'il n'en a l'air : du point de vue des producteurs, ce n'est pas idiot de penser qu'en plein été le public (surtout asiatique vu le nombre de stars orientales et de placements de produits éhontés) apprécierait beaucoup d'aller voir Jason Statham affronter un requin préhistorique de vingt mètres de long surgi du fond des flots et avide de chair fraîche. La grande surprise du film -par ailleurs agréablement prévisible et rafraîchissant en tant que divertissement estival aquatique- réside justement dans Jason Statham, qui joue un sauveteur en mer charmant, altruiste, poli et séducteur de femmes (mais dans le respect). Et pas du tout un casseur de gueules (même de requin) bourrin, mal rasé et malpoli. Sur l'échelle de l'évolution stathamienne, En eaux troubles représente un sacré bond en avant.

Bande-annonce :