DR

Première a vu 20 minutes du film d’action de D. J. Caruso, et ça décoiffe.

"C’est bon d’être de retour"
15 ans après l’épisode original de Rob Cohen, et 12 après sa suite, The Next level, qui n’était plus portée par Vin Diesel, xXx revient avec une troisième épisode toujours aussi survolté intitulé Reactivated. Sa bande-annonce, dévoilée le mois dernier par la Paramount, teasait des tonnes de nouvelles cascades spectaculaires effectuées par Xander Cage, le sportif de l’extrême devenu agent secret : ski dans la jungle, virée ultra-speed en skate board, surf en motocross, courses poursuites à bord de tous les véhicules possibles (motos, voitures, avions…), bastons et gunfights rythmaient cette vidéo de 2 minutes 20 sans laisser le temps aux spectateurs de reprendre leur souffle.

"Explosez-les, chopez la fille et ayez l’air cool quand vous le faites"
Première a vu 20 minutes du film en avant-première, et la sensation se confirme : ce nouveau xXx sera intense. Et fun, surtout. Les trois séquences dévoilées sont remplies de blagues, aussi bien dans les dialogues que visuellement. Les cascades sont notamment orchestrées autant pour amuser que pour impressionner : Xander a par exemple une drôle d’excuse pour se lancer dans une course folle en montagne juché sur des skis, puis en skate board. On ne la spoilera pas ici pour ne pas gâcher la surprise, mais ce prétexte totalement anecdotique rend l’accumulation d’action qui la précède complètement gratuite ; c’est une sorte de longue séquence de "cascade-porn" assumée et joussive, à condition de débrancher son cerveau avant la séance.

Dans un autre extrait, Samuel L. Jackson joue l’agent Gibbons recrutant ses futurs espions tout en auto-parodiant son rôle de Nick Fury : il est même précisé que le footballeur qu’il tente d’engager "pensait postuler pour intégrer les Avengers". Enfin, la présentation des méchants, menée par Donnie Yen (actuellement en rebelle aveugle dans Rogue One : A Star Wars Story) est un prétexte pour montrer l’étendue de son talent pour les arts-martiaux (idem pour Tony Jaa, même si la star d’Ong-Bak est moins présente)

Le point commun entre ces trois scènes ? Les comédiens s’y éclatent ! Chacun dans leur registre, ils n’hésitent pas à s’auto-parodier pour divertir les amateurs d’action. C’est d’autant plus frappant après avoir vu la bande-annonce du 8e épisode d’une saga concurrente (enfin, pas tant que ça, vu que Rob Cohen a filmé le premier Fast & Furious juste avant xXx au début des années 2000) : alors que Vin joue le méchant de la suite de la saga d’Universal et se montre sombre en renfrogné sur ses premières images, il est ici ravi d’être de retour et son sourire moqueur est communicatif.

Surprise, Vin Diesel est le méchant dans le trailer de Fast & Furious 8

Ces quelques minutes présentaient aussi plus rapidement les nouvelles héroïnes et méchantes du blockbuster, incarnées par Ruby RoseDeepika Padukone ou encore Toni Collette, ainsi que quelques séquences intrigantes (la chute d’un satellite de l’armée sur la Terre, une scène en avion etc.), mais sans les détailler. Réalisé par D. J. Caruso (Paranoïak, L’œil du mal…), xXx Reactivated sortira le 18 janvier prochain.

En bonus, Vin Diesel vous souhaite un "JoyeuxXx Noël" :