Unfriended

Unfriended

Internautes
0

Aucun vote pour le moment

Première
2.5

(1 critique)
Presse
2.857145

(8 critiques)
Votre avis

La critique de Premiere
2.5

Bernard Achour
2.5

"Le Projet Blair Witch" en 1999, "Paranormal Activity" en 2007, "Unfriended" aujourd’hui… Hollywood semble décidé à recharger tous les huit ans les batteries du cinéma d’épouvante. Après le found footage et la caméra de surveillance, Internet devient l’épicentre d’un dispositif assez dément. Une ado s’est suicidée : lequel de ses amis est responsable de sa mort ? On s’en tape. Mais à l’image, wouah ! Entièrement cadré sur un écran d’ordinateur, le film orchestre une ahurissante arborescence de dialogues par Skype, empile les conversations, démultiplie les images incrustées, convoque YouTube, Facebook et autre Google, jongle avec la bande-son… À l’arrivée, un bon coup de flip 2.0.

Les autres avis de la presse (8)
2.857145

StudioCiné Live
(Thierry Chèze)
1.25

Tout pour la forme donc... mais rien pour le fond.

Télérama
(Cécile Mury)
3.75

Une curiosité juste assez habile et maligne pour qu'on "clique" jusqu'au bout, sans se déconnecter.

Les Inrocks
(Jacky Goldberg)
3.75

Au-delà de sa réussite plastique, le film déploie une intelligence rare sur un sujet dans l’air du temps et pourtant déjà éculé : la disparition du secret à l’heure des réseaux sociaux et de l’information instantanée.

Le Monde
(La redaction du Monde)
3.75

Ce récit se suit sur un ordinateur, multipliant les fenêtres et les écrans à l’intérieur des écrans, mêlant les images prises par des webcams aux lignes écrites dans des courriers électroniques et autres médias proposés par Internet, mêlant habilement l'épouvante à un principe quasiment expérimental.

Le Figaro
(Hélène Pagesy)
2.5

Sur un scénario convenu, "Unfriended" possède un avantage précieux: la mise en scène audacieuse et novatrice de Timur Bekmambetov.

Ses dernières critiques :

Libération
(Clément Ghys)
2.5

On n’est pas ici dans un cinéma d’horreur "auteuriste", l’esprit est trop racoleur. Mais le plus curieux est que cela marche plutôt bien, que le film fait sursauter, à défaut de vraiment terrifier.

Metro
(Mehdi Omaïs)
2.5

Le film surprend par son efficacité et sa fluidité formelle. Si les dialogues et les péripéties s'avèrent parfois risibles, il serait fou de passer sous silence les contours très actuels d'"Unfriended".

A voir à lire
(Frédéric Mignard)
0

"Unfriended" sera, pour sûr, liké par les gosses de 15 ans, mais au-delà, le film pourrait bien se faire pas mal de détracteurs tant il ne provoque que l’ennui.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 06/12 au 12/12 2017
En collaboration avec CBO

18%
Nombre d'entrées: 
619 289
Cumul des entrées: 
1 635 348

17%
Nombre d'entrées: 
578 133
Cumul des entrées: 
578 133

12%
Nombre d'entrées: 
420 344
Cumul des entrées: 
420 344

5%
Nombre d'entrées: 
178 540
Cumul des entrées: 
178 540

5%
Nombre d'entrées: 
167 046
Cumul des entrées: 
853 058

Les plus vues