Affiche Un début prometteur

Un Début Prometteur

Internautes
0

Aucun vote pour le moment

Presse
2.5

(16 critiques)
Votre avis
Télérama
2.5

Le JDD
2.5

Le Monde
1.25

Le Figaro
3.75

L'Express
2.5

StudioCiné Live
2.5

Le Parisien
1.25

Direct Matin
3.75

Les autres avis de la presse (16)
2.5

Télérama
(Guillemette Odicino)
2.5

Meilleur ingrédient de ce cocktail délicieux — un tiers whisky, un tiers grenadine, un tiers tonique : Manu Payet, irrésistible et touchant en faux cynique au regard de Droopy. 

Le Monde
(Mathieu Macheret)
1.25

Misant tout sur l’écriture des dialogues et un casting "bankable", elle relègue, hélas, la mise en scène au vestiaire.

Le Figaro
(Nathalie Simon)
3.75

(...) une mise en scène inégale, que l'on souhaiterait plus resserrée, qui bénéficie toutefois de vrais instants de grâce. (...) La distribution est irréprochable,

L'Express
(Christophe Carrière)
2.5

Dans la peau d'un loser magnifique, Manu Payet propose une excellente composition.

Direct Matin
(La rédaction de Direct Matin)
3.75

Manu Payet livre une prestation étonnante, avec ce personnage d’auteur revenu de tout.

Le Parisien
(Pierre Vavasseur)
1.25

ce film, qui révèle une inconnue, Veerle Baetens, et dans lequel Fabrice Luchini est épatant en père désemparé, peine malheureusement à trouver sa charpente, son rythme et sa densité. 

Le JDD
(Danielle Attali)
2.5

Si le rythme fléchit parfois, le charme est bien là. Manu Payet, surprenant, révèle sa dimension tragi-comique.

StudioCiné Live
(Julien Jouanneau)
2.5

Désarmante de naturel, l'interprétation de Manu Payet dope un scénario qui creuse un peu trop le passé du personnage. 

StudioCiné Live
(Julien Jouanneau)
2.5

Désarmante de naturel, l'interprétation de Manu Payet dope un scénario qui creuse un peu trop le passé du personnage.

Télérama
(Guillemette Odicino)
2.5

Meilleur ingrédient de ce cocktail délicieux — un tiers whisky, un tiers grenadine, un tiers tonique : Manu Payet, irrésistible et touchant en faux cynique au regard de Droopy.

Le Monde
(Mathieu Macheret)
1.25

Misant tout sur l’écriture des dialogues et un casting "bankable", elle relègue, hélas, la mise en scène au vestiaire.

Le Figaro
(Nathalie Simon)
3.75

(...) une mise en scène inégale, que l'on souhaiterait plus resserrée, qui bénéficie toutefois de vrais instants de grâce. (...) La distribution est irréprochable,

L'Express
(Christophe Carrière)
2.5

Dans la peau d'un loser magnifique, Manu Payet propose une excellente composition.

Direct Matin
(La rédaction de Direct Matin)
3.75

Manu Payet livre une prestation étonnante, avec ce personnage d’auteur revenu de tout.

Le Parisien
(Pierre Vavasseur)
1.25

(...) ce film, qui révèle une inconnue, Veerle Baetens, et dans lequel Fabrice Luchini est épatant en père désemparé, peine malheureusement à trouver sa charpente, son rythme et sa densité.

Le JDD
(Danielle Attali)
2.5

Si le rythme fléchit parfois, le charme est bien là. Manu Payet, surprenant, révèle sa dimension tragi-comique.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 11/10 au 17/10 2017
En collaboration avec CBO

21%
Nombre d'entrées: 
641 173
Cumul des entrées: 
641 173

14%
Nombre d'entrées: 
432 321
Cumul des entrées: 
1 240 865

12%
Nombre d'entrées: 
351 303
Cumul des entrées: 
351 303

9%
Nombre d'entrées: 
262 900
Cumul des entrées: 
807 408

8%
Nombre d'entrées: 
243 818
Cumul des entrées: 
243 818

Les plus vues