Date de sortie 30 juin 2010
Durée 111 mn
Réalisé par Mathieu Amalric
Avec Mathieu Amalric , Miranda Colclasure , Dirty Martini
Scénariste(s) Mathieu Amalric, Philippe Di Folco, Marcello Novais Teles, Raphaëlle Valbrune
Distributeur Le Pacte
Année de production 2009
Pays de production France
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Producteur de télévision parisien à succès, Joachim avait tout plaqué - enfants, amis, ennemis, amours et remords - pour repartir à zéro en Amérique à l’aube de ses quarante ans.Il revient avec une tournée de strip-teaseuses «New Burlesque» à qui il a fait fantasmer la France… Paris !De port en port, l’humour des numéros et les rondeurs des filles enthousiasment les hommes comme les femmes. Et malgré les hôtels impersonnels, leurs musiques d’ascenseurs et le manque d’argent, les showgirls inventent un monde extravagant de fantaisie, de chaleur et de fêtes.Mais leur rêve d’achever la tournée en apothéose à Paris vole en éclats : la trahison d’un vieil «ami» fait perdre à Joachim la salle qui leur était promise. Un bref aller et retour dans la capitale s’impose, qui rouvre violemment les plaies du passé...Ce film est sélectionné en compétition officielle pour le 63ème Festival de Cannes.

Offres VOD

UniversCiné HD SD UniversCiné 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Photos

DR

Tournée

Critiques

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Tournée, quatrième film réalisé par Mathieu Amalric, est une oeuvre généreuse et désenchantée, un conte défait où les princesses portent des faux cils et où les grenouilles ne sont pas encore princes. Sous le clinquant, un tourbillon d’émotions vraies : des moments de partage dans les
    coulisses ; des éclats de rire, le soir dans des halls d’hôtels sans âme ; un pur moment de séduction, presque sans le faire exprès, sur une aire d’autoroute ; ou une magnifique scène de colère à la caisse d’un supermarché. Une sorte d’éternelle jeunesse poussée à l’extrême, une
    vie de baladin, où le maître mot est « jeu ». Pour éviter le « je » ? Tournée est un film « infini » au sens aussi où il n’est pas « fini ». Car le but, c’est le voyage, pas la destination.