Date de sortie 16 novembre 2016
Réalisé par Rachid Djaïdani
Avec Gérard Depardieu , Sadek
Scénariste(s) Rachid Djaïdani
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Far’Hook est un jeune rappeur de 20 ans. Suite à un règlement de compte, il est obligé de quitter Paris pour quelques temps. Son producteur, Bilal, lui propose alors de prendre sa place et d’accompagner son père Serge faire le tour des ports de France sur les traces du peintre Joseph Vernet.

Dernières News

Depardieu rappe dans la bande annonce de Tour de France

Après Rengaine, Rachid Djaïdani revient avec un second long métrage émouvant.

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Dans ce buddy-movie qui associe un jeune rappeur en rupture de ban et un vieux maçon amateur de peinture, Rachid Djaïdani (Rengaine) fait se rencontrer la France des quartiers, rebelle et créative, et la France profonde, soumise et laborieuse. Quand Far’Hook écrit ses rimes avec son sang, Serge peint à la façon d’un maître académique, spécialiste des marines. Il y a évidemment du bon et du mauvais à prendre chez l’un et chez l’autre, constat que Djaïdani souligne avec une simplicité qui confine à l’évidence. C’est la limite et la beauté du film que cette littéralité qui nous change du cynisme ou de la beauferie habituellement inhérents au genre. Fidèle à lui-même, Gérard Depardieu est monstrueux de générosité. Mais on retient surtout la performance de Sadek : dans son premier rôle, le rappeur de Neuilly-Plaisance impose sa bonhomie derrière laquelle le feu couve. Une révélation. Christophe Narbonne