Titre original Bakjwi
Date de sortie 30 septembre 2009
Durée 133 mn
Réalisé par Park Chan-wook
Avec Song Kang-ho , Shin Ha-Kyun , Kim Ok-Bin
Scénariste(s) Park Chan-wook, Jeong Seo-gyeong
Distributeur Le Pacte
Année de production 2009
Pays de production Corée du Sud
Genre Film d'horreur
Couleur Couleur

Synopsis

Sang-hyun est un jeune prêtre coréen, aimé et respecté. Contre l'avis de sa hiérarchie, il se porte volontaire pour tester en Afrique un vaccin expérimental contre un nouveau virus mortel, le FIV. Comme les autres cobayes, il succombe à la maladie mais une transfusion sanguine d'origine inconnue le ramène à la vie. De retour en Corée, il commence à subir d'étranges mutations physiques et psychologiques : le prêtre est devenu vampire. Mais la nouvelle de sa guérison miraculeuse attire des pèlerins malades qui espèrent bénéficier de sa grâce. Parmi eux, Sang-hyun retrouve un ami d'enfance qui vit avec sa mère et son épouse, Tae-Ju. Il succombe alors à la violente attirance charnelle qu'il éprouve pour la jeune femme...

Toutes les séances de Thirst, ceci est mon sang

Photos de Thirst, ceci est mon sang

DR

Thirst, ceci est mon sang

Casting de Thirst, ceci est mon sang

Song Kang-ho
Sang-Hyeon

Critiques de Thirst, ceci est mon sang

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Violent et romantique, chaud et froid, esthétisant et crado, expérimental et grand public, Thirst, c’est le cinéma dans tous ses états, une claque visuelle (la dernière demi-heure, quasiment muette, est l’un des plus beaux moments de ciné de l’année) assortie d’un postmodernisme à la fois poseur et réjouissant.

  2. Première
    par Damien Leblanc

    D'abord attachant puis profondément irritant, Thirst est le prototype du film qui s'essouffle en plein vol, n'offrant finalement qu'une compilation d'images iconoclastes et de sentiments romanesques qui tournent à vide.