Date de sortie 7 octobre 2015
Durée 94 mn
Réalisé par M. Night Shyamalan
Avec Olivia DeJonge , Ed Oxenbould , Deanna Dunagan
Scénariste(s) M. Night Shyamalan
Distributeur Universal Pictures France
Année de production 2015
Pays de production Etats-Unis
Genre Film d'épouvante
Couleur Couleur

Synopsis

La semaine de terreur de Becca et de son frère Tyler en vacances dans la ferme de leurs grands-parents au fin fond de la Pennsylvanie.Abandonnés par leur père, les deux enfants vivent seuls avec leur mère. Becca, une adolescente intelligente et sensible, décide de faire un film amateur de leur voyage chez leurs grands-parents qu’ils n’ont encore jamais rencontrés. Avec son frère, un rappeur en herbe qui canalise ses angoisses à travers la musique, tous deux prennent congé de leur mère à la gare pour prendre le train qui va les mener en Pennsylvanie vers un territoire inconnu : celui de l’amour inconditionnel de leurs grands-parents. C’est enfin l’occasion pour eux de se faire gâter, chérir et de se sentir comme n’importe quel autre enfant...ainsi que de découvrir pourquoi leur mère les a tenus si longtemps éloignés de ses propres parents.En découvrant que le vieux couple se livre à la nuit tombée à des activités plus que suspectes, les deux jeunes gens voient avec effroi leurs chances de rentrer chez leur mère s’amenuiser de jour en jour.

Offres VOD

Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 11.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 3.99 € Louer 11.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 1.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 9.99  € Acheter

Photos

The Visit

Critiques

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    M. Night Shyamalan était un homme à terre. Un cinéaste en perdition, lessivé par les critiques assassines, les échecs commerciaux et les navets. Le voir revenir aux affaires sous pavillon Blumhouse (la boîte de production de Jason Blum, le pape de l’horreur sous vide) avait de quoi filer les jetons. Miracle : le très fauché "The Visit" restera dans l’histoire comme le moment où on a repris foi en lui. Loin d’être le cache-misère redouté, le principe du found footage (le film se présente comme un docu tourné par les deux jeunes sur leurs retrouvailles avec leurs aïeux) lui sert de miroir tendu à son art. Comme un mea-culpa, une autocritique, où l’ex-enfant prodige se demanderait comment poursuivre son chemin une fois délesté de ses effets de signature. Le roi est nu ? Oui et, bizarrement, ça le fait marrer. "The Visit" est innervé par un sens de l’humour tordu, stressant, celui d’un homme qui n’a plus rien à perdre et jette ses dernières forces dans la bagarre. Mouflets têtes à claques, parties de Yahtzee qui dégénèrent, croquemitaines incontinents... voici un document vibrant sur l’enfer du troisième âge. Tordant, joliment mélo, vraiment flippant. Et maintenant que la récré est finie, ne reste plus à espérer que Shy tourne à nouveau un vrai grand film.