Titre original The Go-Go Boys : The Inside Story of Cannon Films
Date de sortie 22 octobre 2014
Réalisé par Hilla Medalia
Scénariste(s) Hilla Medalia
Distributeur Paradis Films
Année de production 2014
Pays de production IL
Genre Documentaire

Synopsis

L’histoire des studios Cannon vue de l’intérieur… THE GO-GO BOYS est un documentaire retraçant l’épopée de deux cousins Israéliens, Menahem Golan and Yoram Globus, qui, dans leur poursuite du rêve Américain, ont révolutionné Hollywood, ont produit plus de 300 films, et ont créé la société de production indépendante la plus puissante au monde. Ce film explore la relation complexe entre deux personnalités opposées, dont la combinaison a été à la fois le moteur de leur succès et la raison de leur chute.

Offres VOD de The Go-Go Boys (Documentaire)

Orange SD HD Orange 9.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Toutes les séances de The Go-Go Boys (Documentaire)

Photos de The Go-Go Boys (Documentaire)

DR
DR
Paradis Films / Noah Productions
Paradis Films / Noah Productions / Getty Images
Paradis Films / Noah Productions
Paradis Films / Noah Productions
Paradis Films / Noah Productions

The Go-Go Boys (Documentaire)

The Go-Go Boys (Documentaire)

The Go-Go Boys (Documentaire)

The Go-Go Boys (Documentaire)

The Go-Go Boys (Documentaire)

The Go-Go Boys (Documentaire)

The Go-Go Boys (Documentaire)

Critiques de The Go-Go Boys (Documentaire)

  1. Première
    par Eric Vernay

    L’épopée des cousins israéliens qui ont bousculé l’industrie du cinéma et fait trembler les majors avec la Cannon, leur société de production spécialisée dans les films d’exploitation. Pour les gamins des années 80,
    le logo de la Cannon signifiait « fun ». Et pour cause : on lui doit quand même les ninjas, la breakdance et Van Damme... Responsables de films tels que "Delta Force" ou "Bloodsport", les « Go-Go Boys » (Menahem Golan et Yoram Globus) sont les chantres d’un cinéma artisanal, lorgnant bien volontiers vers le nanar. Hilla Medalia revient sur le destin délirant de ce tandem qui a braqué Hollywood avec des séries B produites à la chaîne, souvent vendues sur la foi d’une affiche racoleuse, tout en finançant des films d’auteurs de Godard ou de Cassavetes. Raconté sans audace formelle, le docu est néanmoins passionnant. Sa description de la relation fusionnelle entre l’as du marketing Globus, workaholic rationnel, et l’insatiable tête brûlée Golan, chassant les dollars et les Oscars, dessine une curieuse bromance, drôle et picaresque, à l’arrière-goût mélancolique.