Spy

Spy

Internautes
5

Moyenne : 5 (1 vote)

Première
2.5

(1 critique)
Presse
3.229165

(25 critiques)
Votre avis

La critique de Premiere
2.5

Frédéric Foubert
2.5

Que faire de Melissa McCarthy ? Depuis qu’on l’a découverte en train de déféquer dans un lavabo ("Mes meilleures amies"), l’industrie cherche à lui offrir un écrin à la hauteur de sa furia comique. "Tammy", "Arnaque à la carte", "Les Flingueuses"… Jusqu’à présent, ce n’était pas brillant, mais là, on touche au but. Conçu par le pygmalion Paul Feig, le film a beau revêtir les atours d’une parodie d’espionnage dégénérée, tendance "Agent zéro zéro", il s’approche de l’idée qu’on s’était toujours fait d’un "McCarthy show" – excessif, délirant, irrésistible (même si une vanne sur deux tombe à plat). L’avenir de la comédie US repose sur les épaules de cette femme. Et vu le désert alentour, c’est une vraie bonne nouvelle.

Les autres avis de la presse (25)
3.229165

A voir à lire
(Frédéric Mignard)
2.5

Puissant et efficace si on ferme les yeux sur la débâcle des 10 dernières minutes

Chicago Sun Times
(Richard Roeper)
3.75

Ce qui fonctionne dans chaque scène, c'est la performance de Melissa McCarthy. Elle est aussi drôle et aussi convaincante que n'importe qui de l'industrie cinématographique actuelle.

Detroit News
(Tom Long)
3.75

Melissa McCarthy n'est pas un talent qui s'adapte à tout, elle a besoin du bon véhicule. Feig lui en a donné un bon ici, et elle rayonne.

Associated Press
(Jake Coyle)
3.75

C'est un tour d'horizon du talent de McCarthy dans lequel elle fait presque tout le temps un malheur.

Vulture
(David Edelstein)
2.5

Feig nous balance tellement de choses - des gags écoeurants, des courses poursuites, de la violence brutale, sans parler des acteurs qui donnent tout - qu'il arrive finalement à nous avoir à l'usure.

Philadelphia Inquirer
(Steven Rea)
5

Si une suite de "Spy" n'est pas encore en préparation, ils devraient se mettre au travail. D'abominables terroristes et des crétins attendent.

LA Times
(Mark Olsen)
3.75

"Spy" n'est pas un grand film mais il est vraiment amusant. Par moments, vous vous demanderez s'il y a vraiment une grande différence entre les deux.

Rolling Stone
(Peter Travers)
3.75

Paul Feig, le réalisateur, et Melissa McCarthy forment une équipe explosive grâce à un scénario de Feig qui est une manne de piques et sous-entendus axés sur les femmes.

San Francisco Chronicle
(Mick LaSalle)
3.75

Tous les acteurs semblent avoir pris du bon temps avec "Spy". Le public en prendra aussi.

Seattle Times
(Moira MacDonald)
3.75

"Spy" avec du popcorn, c'est parfait !

Newsday
(Rafer Guzman)
3.75

Une comédie plaisante et enjouée. Un moteur idéal pour l'attachante McCarthy.

StudioCiné Live
(Sophie Benamon)
1.25

L'humour pipi-caca, c'est bien à petites doses. "Spy" en fait un running gag qui finit par être embarrassant.

StudioCiné Live
(Thierry Chèze)
3.75

Certaines comédiennes d'exception savent sublimer toute grossièreté et éviter la vulgarité. Ça tombe bien, il y en a une dans "Spy" : Rose Byrne, actuellement une des meilleures actrices de comédie.

Télérama
(Frédéric Strauss)
0

Mais, au jeu — très enfantin — avec les clichés, le tempérament de Melissa McCarthy fait merveille. (...) Et dans cet abattage frénétique, il y a aussi de l'esprit, du talent.

Les Inrocks
(Jacky Goldberg)
3.75

C’est un feu d’artifice permanent qui se déploie sous nos yeux, sans que le crépitement de l’action ne recouvre les arabesques souveraines de la comédie.

Le Monde
(Isabelle Regnier)
2.5

Bourrée de bonnes idées, cette comédie est desservie par l’incorporation de scènes d’action grossières et la récurrence d’un humour gras, qui semblent avant tout destinées à rallier un public d’adolescents masculins.

Le Parisien
(Hubert Lizé)
2.5

Drôle, "Spy" offre à Jude Law l'occasion de dynamiter son image de héros romantique.

Libération
(Clémentine Gallot)
2.5

Sans soupçonner Feig de privilégier le rire gras à l’intégrité artistique, ce programme théorique lesté d’un cabotinage qui vire parfois à l’excès tout en tirant le projet en longueur (deux heures) assume pleinement ses lourdeurs.

Metro
(Marilyne Letertre)
3.75

Si la subtilité n'est pas de mise, le capital sympathie de Melissa McCarthy et le second degré de Jude Law et Jason Statham l'emportent.

Direct Matin
(La rédaction de Direct Matin)
3.75

Paul Feig fait de ses personnages hauts en couleur le moteur de son humour.

Critikat.com
(Clément Graminiès)
2.5

Même si le film formule la promesse de tout faire exploser sur son passage, on a l’étrange sentiment que chacun reste à la place que son physique lui assigne.

Clapmag.com
(Gauthier Moindrot)
2.5

Malgré toute l’énergie déployée par cette dream team qui file à cent à l’heure, on ne peut s’empêcher de ressentir une certaine lassitude face à un spectacle qui a des airs de déjà-vu.

Le JDD
(Barbara Théate)
1.25

Melissa McCarthy est l'une des actrices les plus drôles du moment et sa composition d'espionne pas vraiment taillée pour la mission, mais tenace et courageuse, fait oublier les blagues faciles et les clichés du genre.

A nous Paris
(La rédaction d' A nous Paris)
3.75

Les enjeux sont trop loufoques pour que la mission soit haletante de bout en bout, mais qu’importe puisque cette parodie de James Bond tient par la truculence comique de Melissa McCarthy, les gags à gogo, les dialogues percutants et les seconds rôles hilarants.

Excessif / TF1 News
(Yves Grosjean)
3.75

Hilarante comédie enlevée et menée tambour battant par une désopilante Melissa McCarthy.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 29/11 au 05/12 2017
En collaboration avec CBO

29%
Nombre d'entrées: 
948 846
Cumul des entrées: 
1 016 059

8%
Nombre d'entrées: 
273 598
Cumul des entrées: 
686 012

8%
Nombre d'entrées: 
250 306
Cumul des entrées: 
250 306

7%
Nombre d'entrées: 
242 746
Cumul des entrées: 
1 496 208

6%
Nombre d'entrées: 
193 463
Cumul des entrées: 
193 463

Les plus vues