Date de sortie 15 novembre 2017
Durée 84 mn
Réalisé par Mikael Buch
Avec Félix Moati , Nils Othenin-Girard , Mélanie Bernier
Scénariste(s) Maud Ameline
Distributeur Rezo Films
Année de production 2017
Pays de production france
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Simon va bientôt devenir père. Mais comment ce jeune homme hors-normes pourrait-t-il s’occuper de son enfant s’il ne parvient pas à prendre soin de lui ? Sa rencontre avec Théodore, ado attachant et teigneux élevé par sa mère, va sérieusement bouleverser ses… incertitudes. Le temps d’une nuit, tandis que l’épouse de Simon et la mère de Théodore font front commun, les deux insoumis se lancent dans une course folle… Vers l’acceptation de soi ?

Offres VOD

Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 4.99 € Louer 13.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 5.99 € Louer 16.99  € Acheter
Imineo SD HD Imineo 4.99 € Louer 14.99  € Acheter

Dernières News

Le film qui... de Félix Moati

À l'affiche de Simon et Théodore, Félix Moati nous parle des films qui l'ont marqué. 

Félix Moati : "Pour la première fois, je me suis senti un vieil acteur"

Ce mercredi sort le film Simon et Théodore, une comédie dramatique tendre portée par l’acteur Félix Moati avec qui nous avons discuté…

Critiques

  1. Première
    par Damien Leblanc

    Simon et Théodore évoque spontanément un certain cinéma américain des années 1970, celui de Jerry Schatzberg, Hal Ashby et Bob Rafelson, où des personnages d’écorchés vifs au bord de la crise de nerfs cherchaient leur place sous le regard d’une caméra agitée et bienveillante. En filmant la rencontre improbable entre Simon, trentenaire autodestructeur qui sort de l’hôpital psychiatrique et s’apprête à devenir père, et Théodore, adolescent à fleur de peau nourrissant une violente colère envers ses géniteurs, Mikael Buch (réalisateur en 2011 du très pop Let My People Go !) signe une comédie dramatique inspirée qui traque inlassablement les étincelles d’allégresse nichées au sein des pires crises existentielles.

    Car, parallèlement à l’émotion qui nimbe l’errance des deux antihéros dans le Paris nocturne, le film fait la part belle à un récit simultané d’où émergent d’attachantes figures aux états d’âme directement liés à ceux du duo masculin. Se distingue notamment la magnanime compagne de Simon, femme-rabbin enceinte incarnée par une Mélanie Bernier qu’on n’a jamais vue aussi solaire. Refusant de céder au pur naturalisme et collant aux névroses de chacun pour mieux faire apprécier la grâce qui les habite, cette œuvre sensible bénéficie de la poésie lunaire de Félix Moati et de la rage impressionnante du débutant Nils Othenin-Girard. Ce casting iconoclaste participe à la chaleur vivifiante de ce deuxième long métrage qui arbore au final une tonalité unique.