Si Je Reste

Si Je Reste

Internautes
3.6875

Moyenne : 3.7 (4 votes)

Presse
2.03125

(16 critiques)
Votre avis

Les autres avis de la presse (16)
2.03125

StudioCiné Live
(Denis Rossano)
1.25

"Si je reste" est au mélo ce que Starbucks est au café : un ersatz pas déshonorant, mais certainement pas excitant.

Le Figaro
(Le Figaro)
1.25

En dehors de la fraîcheur de Grace Moretz ("Kick-Ass"), le film pèche par sa réalisation empesée et son manque de profondeur.

A voir à lire
(la rédaction d'Avoir à lire)
1.25

Au cœur d’un long-métrage dont l’intrigue ne tient, comme la vie de Mia, qu’à un fil, le scénario des plus classiques finit par lasser rapidement. En attendant le prochain livre pour jeunes adultes adapté au cinéma, qui sera espérons-le plus palpitant.

Richard Roeper.com
(Richard Roeper)
3.75

La version teenage de « ghost ».

Los Angeles Times
(Kenneth Turan)
1.25

« Si je reste » navigue entre des images larmoyantes à l’hôpital et des flashbacks passés sur la relation Mia-Adam, la romance se situe là où on l’attend.

New York Times
(A.O. Scott)
2.5

Une machine bien menée, correctement réalisée pour les adeptes de productions larmoyantes.

Toronto Star
(Peter Howell)
1.25

Cette adaptation ennuyeuse du roman de Gayle Forman rend l’histoire insipide.

Boston Globe
(Peter Keough)
1.25

Tout cela semblait moins ridicule par écrit.

Newsday
(Rafer Guzman)
2.5

Si vous n’êtes pas en larmes avant la fin, c’est ce que ce film n’est pas fait pour vous.

Arizona Republic
(Bill Goodykoontz)
1.25

Tous les éléments de ce film semblent artificiels et peu crédibles, il ne mérite pas nos larmes.

San Francisco Chronicle
(Walter V Addiego)
1.25

Moretz est une jeune femme attirante dont la carrière est prometteuse mais « si je reste » n’est pas le film qui la met en valeur.

Chicago Tribune
(Michael W. Phillips Jr)
3.75

Avec « si je reste », Cutler nous vend un produit particulier mais il le fait bien et avec honnêteté.

Time Out
(Trevor Johnston)
2.5

Le traitement est un peu superficiel pour un drame qui tourne autour d’une petite fille de 12 ans.

Télérama
(Nicolas Didier)
1.25

Dans la lignée du récent "Nos étoiles contraires", le film est l'adaptation d'un best-seller de la littérature adolescente. R.J. Cutler, assis entre deux chaises, balance entre la romance un peu mièvre (...) et le mélo franchement pataud.

Public
(Florence Roman)
3.75

ce récit émouvant offre un rôle magnifique à la jeune et talentueuse Chloë Grace Moretz, qui crève l'écran.

Entertainment Weekly
(Khadija Moussou)
2.5

On y va pour voir les femmes endosser les rôles principaux (...) et si on est fan de l'esthétique "Sin City" (...) On évitera ... parce que les scènes sont très inégales et la voix-off de chacun des personnages qui vient signaler que l’on entre dans un nouveau chapitre devient vite agaçante.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 14/02 au 20/02 2018
En collaboration avec CBO

18%
Nombre d'entrées: 
1 058 869
Cumul des entrées: 
1 058 869

15%
Nombre d'entrées: 
919 156
Cumul des entrées: 
4 374 164

affiche_cinquante_nuances_plus_claires.jpg
Films liés: 
Cinquante Nuances de Grey
Cinquante Nuances plus Sombres
13%
Nombre d'entrées: 
760 074
Cumul des entrées: 
2 017 724

11%
Nombre d'entrées: 
645 550
Cumul des entrées: 
1 396 590

9%
Nombre d'entrées: 
556 836
Cumul des entrées: 
556 836

PREMIÈRE ACTUS