Toutes les critiques de Sempre Vivu

Les critiques de la Presse

  1. Le Monde
    par Jean-Luc Douin

    On y respire le parfum des comédies à l'italienne d'antan, la nostalgie des rengaines à la tonkinoise, et, lorsque le réel inspire des saynètes baroques, l'effluve de la commedia dell'arte. La troupe se réfère à Antigone en marchant dans la bouse de vache. On est loin ici du cinéma calibré pour la mode, et tout proche des gens du cru, de leur passion pour les planches. Clin d'oeil à une région que l'on aurait tort d'enterrer trop tôt, un coup de théâtre sort le moribond du coma. Le temps d'un rêve d'harmonie entre vieux grigou, gendarme et nationaliste.