Sans Sarah, Rien Ne Va!

Sans Sarah, Rien Ne Va!

Internautes
3.75

Moyenne : 3.8 (1 vote)

Première
3.75

(2 critiques)
Presse
3.333335

(3 critiques)
Votre avis

Les critiques de Premiere (2)
3.75

Mathieu Carratier
5

(...) Sans Sarah tire le plein parti de son concept, à mi-chemin entre La rupture et Les femmes de ses rêves, et s'avère meilleur que les deux réunis.Après Steve Carell et Seth Rogen, Judd Apatow offre une nouvelle fois à l'un de ses poulains l'occasion de passer son examen de leadingman hollywoodien. Au milieu des hystériques à colliers à fleurs, Segel ne se démonte pas, assumant pleinement son statut de héros romantique improbable, donc forcément touchant. A l'image d'un film qui vous prend finalement autant par les sentiments que par la ceinture.

Eve Gimenez
2.5

Une première lecture du synopsis, pourrait faire croire qu’il faut avoir atteint un niveau de fatigue extrême (ou être dans un état second) pour apprécier le film de Nicholas Stoller. Faux ! Cette comédie sentimentale catastrophe est loin d’être un désastre. Sur fond de paysages cartes postales, on assiste à une avalanche de gags dont aucun ne tombe à l’eau. Si on apprécie que pas une minute ne s’écoule sans que les répliques cinglantes fusent, on est aussi soulagé d’avoir échappé à l’énième version d’une histoire d’amour niaise et prévisible. La Judd Appatow’s touch (ici producteur) a encore marché…

Les autres avis de la presse (3)
3.333335

Télé 7 jours
(Julien Barcilon)
2.5

Du rififi sous les palmiers! Produit par Judd Apatow, voici un cocktail bien secoué de romance et de pure farce qui, servie par une troupe bidonnante, distille une sacrée dose de bonne humeur.

Elle
(Helena Villovitch)
3.75

L'intrigue a l'air idiote, mais c'est ça qui est drôle. La révélation, c'est cet humoriste anglais, animateur de la BBC, mix impossible entre Johnny Depp et Hugh Grant: Russell Brand est fou, sexy et étonnamment souple quand il enseigne les positions de l'amour dans de faux clips hilarants. S'il ne devient pas très vite une star internationale, c'est que la métrosexualité est un concept dépassé...

Fluctuat
3.75

La joyeuse bande de l'actuel roi de la comédie US Judd Apatow a encore frappé. Sans Sarah, rien ne va porte quelques unes de ses marques de fabrique : drôle et irrévérencieuse, imprégnée de pop culture, cette nouvelle comédie romantique est écrite et jouée par des acteurs de séries télé. Qui s'attaquent à cet univers qu'ils connaissent très bien.- Exprimez-vous sur le forum cinéma Sur ce coup là, le réalisateur de 40 ans, toujours puceau et En cloque, mode d'emploi a laissé la caméra à son pote nicholas stoller et s'est attaché à la production, tandis que Jason Segel cumule les casquettes de scénariste et acteur principal. Et le comédien d'How I Met Your Mother règle gentiment ses comptes avec le monde de la télévision... et les méchantes filles qui lui ont brisé le coeur. Il interprète Peter, un adorable loser, musicien sur une série policière débile dans laquelle joue sa petite amie, Sarah Marshall (Kristen Bell). Son monde s'écroule quand Sarah, en couple avec lui depuis 4 ans, le largue sans ménagements pour une rock star complètement déjantée, Aldous Snow. Poussé par ses amis, Peter décide alors de partir décompresser à Hawaï, mais tombe bien entendu sur son ex et son nouveau boy-friend.Tout ce petit monde venu de la télé fait des étincelles au cinéma. Jason Segel, irrésistible en musicien frustré, fou amoureux et ultra-jaloux, ne prend pas de pincettes pour se moquer de son propre métier. Il a embarqué dans son délire Kristen Bell, également vedette du petit écran (Veronica Mars, Heroes), qui incarne avec un grand sens de l'autodérision la fameuse Sarah, aussi craquante que cruelle sans le vouloir. En plus de se moquer des séries policières type Les Experts à travers d'hilarantes parodies, Segel s'en prend également aux acteurs qui tournent dans des films d'horreur pour ados (synonymes de navets) à travers une scène mémorable dans laquelle Sarah parle d'un projet ciné sur un téléphone tueur. Elle en parle d'autant mieux que Kristen Bell a tourné dans un film de ce genre, le très dispensable Pulse. Le comique du film tient également beaucoup à la musique. Peter rêve de composer un opéra sur Dracula avec des marionnettes, tandis que le boy-friend de Sarah, Aldous Snow, incarné par l'excellent Russell Brand, est un chanteur de rock aussi sexuellement actif qu'intellectuellement à l'ouest. Il faut le voir chanter en hommage à Sarah, devant un Peter catastrophé, le très subtil « Inside of you » (« En toi »...), accompagné de gestes plus qu'équivoques. De futures scènes cultes de ce genre, on en compte beaucoup dans cette comédie réussie, originale et sans tabous. Dédié à tous les largués du monde ou juste à ceux qui n'ont pas le moral, Sans Sarah, rien ne va est une bouffée d'air frais dont il serait bien dommage de se priver.Sans Sarah, rien ne vaDe nicholas stollerAvec Jason Segel, Kristen Bell, Russell BrandSortie en salles le 18 juin 2008Illus. © Paramount Pictures France - Exprimez-vous sur le forum cinéma- Lire les fils comédie, hollywood sur le blog cinéma- Lire le fil série sur le blog télé- Lire la critique de En cloque, mode d'emploi sur le mag cinéma- Lire les critique de How I Met Your Mother et Heroes sur le mag télé

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 14/02 au 20/02 2018
En collaboration avec CBO

18%
Nombre d'entrées: 
1 058 869
Cumul des entrées: 
1 058 869

15%
Nombre d'entrées: 
919 156
Cumul des entrées: 
4 374 164

affiche_cinquante_nuances_plus_claires.jpg
Films liés: 
Cinquante Nuances de Grey
Cinquante Nuances plus Sombres
13%
Nombre d'entrées: 
760 074
Cumul des entrées: 
2 017 724

11%
Nombre d'entrées: 
645 550
Cumul des entrées: 
1 396 590

9%
Nombre d'entrées: 
556 836
Cumul des entrées: 
556 836

PREMIÈRE ACTUS