Titre original Regression
Date de sortie 28 octobre 2015
Réalisé par Alejandro Amenabar
Avec Ethan Hawke , Emma Watson , David Thewlis
Scénariste(s) Alejandro Amenabar
Distributeur Metropolitan
Année de production 2015
Pays de production CA,ES
Producteurs Alejandro Amenabar Bob Weinstein Harvey Weinstein
Genre Thriller

Synopsis

Minnesota, 1990. L’inspecteur Bruce Kenner enquête sur un crime révoltant dont la jeune Angela accuse son père, John Gray. Lorsque John avoue sa culpabilité de façon tout à fait inattendue et sans garder le moindre souvenir des faits, le docteur Raines, un célèbre psychologue, est appelé à la rescousse. Il va devoir aider John à retrouver la mémoire, mais ce qu’ils vont découvrir cache un terrifiant mystère qui concerne le pays tout entier…

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Dernières News

Emma Watson / Kristen Stewart: Le match

Le match entre les deux it-girls des années 2000.

Les sorties ciné de la semaine du 28 octobre

Cette semaine au cinéma, Joseph Gordon-Levitt est sur le fil et Emma Watson a besoin d'un psy pendant que Colin Farrell risque d'être transformé en animal.

Photos

DR
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones
Metropolitan FilmExport / The Weinstein Company / Dimension Films / Mod Producciones

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Regression

Casting

Ethan Hawke
Bruce Kenner
Emma Watson
Angela Gray
David Thewlis
Kenneth Raines
Lothaire Bluteau
Le révérend Beaumont

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    "Regression" (sans accent sur le "e") marque le retour attendu d’Alejandro Amenábar, cinq ans après le flop injuste de l’ambitieux péplum "Agora". On est rassurés d’entrée : le cinéaste espagnol n’a rien perdu de son talent pour créer une atmosphère anxiogène (photo bleutée irréaliste, cadrages étranges) qui sert idéalement d’écrin à cette enquête dans laquelle une jeune femme accuse son père de crimes horribles. Illusionniste, le réalisateur se plaît à manipuler le spectateur de bout en bout. Le résultat, moins convaincant que ses légendaires tours de passe-passe ("Ouvre les yeux", "Les Autres"), se montre tout de même efficace. Et n’oubliez pas : le diable est dans les détails.

  2. Première
    par Christophe Narbonne

    Regression (sans accent sur le "e") marque le retour attendu d’Alejandro Amenábar, cinq ans après le flop injuste de l’ambitieux péplum Agora. On est rassurés d’entrée : le cinéaste espagnol n’a rien perdu de son talent pour créer une atmosphère anxiogène (photo bleutée irréaliste, cadrages étranges) qui sert idéalement d’écrin à cette enquête dans laquelle une jeune femme accuse son père de crimes horribles. Illusionniste, le réalisateur se plaît à manipuler le spectateur de bout en bout. Le résultat, moins convaincant que ses légendaires tours de passe-passe (Ouvre les yeux, Les Autres), se montre tout de même efficace. Et n’oubliez pas : le diable est dans les détails.