Titre original Mouth to mouth
Date de sortie 1 juillet 2009
Réalisé par Alison Murray, Alisson MURRAY
Avec Ellen Page , Natasha Wightman , Eric THAL
Scénariste(s) Alison Murray
Distributeur Cosmopolis
Année de production 2009
Pays de production DE,GB
Producteurs Atom Egoyan
Genre Drame

Synopsis

Jeune adolescente sans attache, Sherry cherche un endroit où elle peut enfin être elle-même. Elle pense enfin avoir trouvé une famille au sein d'une bande de jeunes, un groupe radical nommé le Spark. Elle les suit dans leur van dans un périple sans but, voyageant dans toute l'Europe, de technivals en petits boulots, en recrutant parfois de nouveaux membres. Mais le leader du groupe, Harry, instaure rapidement un règne violent de travail forcé et de punitions. Prise au piège dans ce qui ressemble désormais à une secte, Sherry va devoir lutter pour se protéger et protéger ceux qu'elle aime.

Toutes les séances de Rebelle adolescence

Photos de Rebelle adolescence

DR
PRODUCTION / MJW PRODUCTIONS / EGOLI TOSSELL FILM
PRODUCTION / MJW PRODUCTIONS / EGOLI TOSSELL FILM
PRODUCTION / MJW PRODUCTIONS / EGOLI TOSSELL FILM
PRODUCTION / MJW PRODUCTIONS / EGOLI TOSSELL FILM
PRODUCTION / MJW PRODUCTIONS / EGOLI TOSSELL FILM
PRODUCTION / MJW PRODUCTIONS / EGOLI TOSSELL FILM
PRODUCTION / MJW PRODUCTIONS / EGOLI TOSSELL FILM
PRODUCTION / MJW PRODUCTIONS / EGOLI TOSSELL FILM
PRODUCTION / MJW PRODUCTIONS / EGOLI TOSSELL FILM

Rebelle adolescence

REBELLE ADOLESCENCE ; MOUTH TO MOUTH (2009)

REBELLE ADOLESCENCE ; MOUTH TO MOUTH (2009)

REBELLE ADOLESCENCE ; MOUTH TO MOUTH (2009)

REBELLE ADOLESCENCE ; MOUTH TO MOUTH (2009)

REBELLE ADOLESCENCE ; MOUTH TO MOUTH (2009)

REBELLE ADOLESCENCE ; MOUTH TO MOUTH (2009)

REBELLE ADOLESCENCE ; MOUTH TO MOUTH (2009)

REBELLE ADOLESCENCE ; MOUTH TO MOUTH (2009)

REBELLE ADOLESCENCE ; MOUTH TO MOUTH (2009)

Casting de Rebelle adolescence

Natasha Wightman
La mère de Sherry

Critiques de Rebelle adolescence

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    L’adolescence, âge des extrêmes, a fourni matière à nombre de films rageurs et délicats, destroy et ambigus. On retrouve tout ça dans le premier long de la Canadienne Alison Murray. Documentariste de formation, elle a su insuffler à sa mise en scène l’urgence nécessaire pour nourrir une réflexion, un rien prévisible, sur les dérives du communautarisme lorsqu’il
    se prévaut d’un idéal de pureté et de discipline. Quant à Ellen Page, l’œil khôlé et le cheveu sale, elle incarne avec un peu trop d’évidence la « rebelle attitude ».