Titre original Rage
Date de sortie 2 juin 2010
Réalisé par Sebastian Cordero
Avec Gustavo Sanchez-Parra , Martina Garcia , Iciar Bollain
Scénariste(s) Sebastian Cordero
Distributeur Haut et Court
Année de production 2010
Pays de production hispano-mexicain-colombien
Genre Drame

Synopsis

Madrid. Rosa et José-Maria, immigrés sud-américains viennent de se rencontrer lorsque ce dernier provoque la mort de son chef de chantier. Il doit alors se cacher et trouve refuge à l'insu de tous dans la grande maison bourgeoise où Rosa est employée comme domestique. Rosa malgré elle va devenir le centre de tous les fantasmes.

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Critiques

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Le drame serait assez classique s’il n’exploitait une situation paradoxale qui oblige les amants à rester séparés malgré une très grande proximité... Selon l’étage, la surface, le décor et la fonction, les différents espaces de la maison donnent une signification particulière à chaque scène, qui peut être d’ordre social, politique ou psychologique beaucoup plus que symbolique. Ces décors servent surtout à déclencher d’infinies variations – parfois très réussies – sur le genre de situations où certains personnages voient et entendent ce que d’autres ne feraient jamais s’ils se savaient vus ou entendus. D’autres, à l’inverse, agissent en sachant pertinemment qu’il n’y a pas de témoins. Le tout pour la plus grande satisfaction du spectateur, à la fois juge et voyeur. Faute de moyens, Rabia ne donne pas la pleine mesure de ses possibilités, traitant seulement en surface certains thèmes (les carcans sociaux et familiaux) tout en se concentrant sur les conséquences du crime à un niveau individuel, pour finir sur un terrain moral. Esthétiquement, le film est intemporel, et il ne faut voir dans l’état de la maison qu’une indication du délabrement de ses habitants.