Titre original Quand je serai petit
Date de sortie 13 juin 2012
Réalisé par Jean-Paul Rouve
Avec Jean-Paul Rouve , Benoît Poelvoorde , Arly Jover
Scénariste(s) Benoît Graffin, Jean-Paul Rouve
Distributeur Mars Distribution
Année de production 2012
Pays de production FR
Genre Comédie dramatique

Synopsis

À l'occasion d'un voyage, Mathias, 40 ans, croise par hasard un enfant qui lui fait étrangement penser à lui au même âge. Profondément troublé, il se lance dans une quête insensée sur les traces du petit garçon qui risque bien de bouleverser son existence et son équilibre familial … Et si l'on pouvait revivre son enfance, pourrait-on alors changer le cours des événements ?

Photos

Quand je serai petit

Critiques

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    Si un père et son fils pouvaient se rencontrer au même âge, qu’auraient-ils à se dire ? En partant de cette interrogation vieille comme le monde (ou, disons, vieille comme Le Parrain 2), Jean-Paul Rouve ouvrage un conte philosophique attachant, perpétuant, après Pierre François Martin-Laval (Essaye-moi) et Maurice Barthélemy (Papa), la lignée des ex-Robins des Bois travaillés par les questions de l’enfance et de la paternité. L’argument est digne de LaQuatrième Dimension, mais le charme du film repose sur son traitement à la fois réaliste et indolent qui emprunte une voie médiane entre le trip mental à la Resnais et la comédie fantastique conceptuelle façon Big ou Un jour sans fin. Dans le rôle du paternel fantôme, Poelvoorde est génial. Dommage que Rouve se sente obligé d’envoyer les violons dans le dernier quart d’heure, offrant une conclusion un peu lourde à sa fable légère comme une plume.