Affiche Profil bas

Profil Bas

Affiche Profil bas

Notes et critiques

  • Internautes(2 avis)3

Synopsis

 

Inspecteur de police dans la banlieue sud de Paris, Julien Segal, la trentaine, est fatigué de son métier. Son patron, le commissaire Carré, est complice avec Roche, un gros trafiquant de drogue, mais est sommé par son supérieur de trouver l'indic au sein du commissariat, qui permet toujours au caïd de s'en sortir. Carré envoie donc Segal sur une mission bidon dans le but de le faire tuer et de lui faire porter le chapeau. Mais quelqu'un meurt à sa place et Segal comprend qu'il est manipulé. Infiltré dans le milieu, il prend de l'assurance, pratique des casses sous le pseudo de Willy, encouragé par sa rencontre avec Claire, une jeune fille n'ayant pas froid aux yeux. Un jour il se dévoile. Carre convient alors avec lui de le faire passer pour mort et lui procure une nouvelle vie avec Claire, sous une fausse identité. En contrepartie, Segal endosse la responsabilité de la collaboration avec Roche, le malfrat qui entre temps est mort.

Bandes-annonces et photos de Profil Bas

> Toutes les photos

Avis internautes sur Profil Bas

(2) 2
tres bon films
  • 0
  • 0
Sa note : 4
Anonyme | le 28/02/2011 à 23h43 | Signaler un abus
En 1984, avec Les ripoux, Claude Zidi a tenté un cinéma plus sérieux. Le succès aidant, entre la fin des années 80 et le début des 90, le ton devient alors plus dramatique. Mais après le sympathique Association de malfaiteurs (1987), le mitigé Deux (1989) et une suite aux Ripoux histoire de revenir en terrain conquis (Ripoux contre ripoux, 1990), le réalisateur tente le polar noir, avec Profil bas. Malgré une certaine ambition, l'entreprise prend rapidement l'eau. Sans suspense aucun, avec une violence gratuite (le pompon est une virée finissant dans un bowling, gerbante et idiote) et des dialogues maladroits, ce film policier repose avant tout sur l'interprétation. Patrick Bruel, alors en plein boum médiatique car adulé pour ses chansons, confirme ici sa légitimité d'acteur, prouvée auparavant avec Attention bandits de Claude Lelouch ou La maison assassinée de George Lautner (entre autres), mais surtout Didier Bezace, excellent en flic corrompu sauvant les apparences. Les seconds rôles sont plus disparates, et on se demande ce que sont devenus certains, comme Sandra Speichert ou Arnaud Giovaninetti (on les a revu récemment à la TV). A noter une petite apparition d'Olivier Marchal (en caution policière ? ). Bref, Claude Zidi, comme pour ses comédies, malgré d'évidentes bonnes idées, manque encore ici de subtilité et grossit le trait. Oubliable...
  • 0
  • 0
Sa note : 1
pak | le 08/02/2009 à 23h53 | Signaler un abus
> Tous les avis

Dernières news sur Profil Bas

> Toutes les news sur Profil Bas

Réalisateurs et acteurs de Profil Bas