Titre original Gake no ue no Ponyo
Date de sortie 8 avril 2009
Durée 100 mn
Réalisé par Hayao Miyazaki
Scénariste(s) Hayao Miyazaki
Distributeur Walt Disney Studios Motion Pictures France
Année de production 2008
Pays de production Japon
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Le petit Sosuke, cinq ans, habite un village construit au sommet d'une falaise qui surplombe la Mer Intérieure. Un beau matin, il découvre une petite fille poisson rouge nommée Ponyo, piégée dans un pot de confiture. Sosuke la sauve, et décide de la garder avec lui dans un seau. Ponyo est aussi fascinée par Sosuke que ce dernier l'est par elle. Le petit garçon lui promet de la protéger et de s'occuper d'elle, mais le père de Ponyo, Fujimoto - un sorcier autrefois humain qui vit tout au fond de la mer - la force à revenir avec lui dans les profondeurs. Bien décidée à devenir humaine, Ponyo s'échappe pour retrouver Sosuke. Mais avant de prendre la fuite, elle répand l'élixir magique de Fujimoto, l'Eau de la Vie, dans l'océan. Le niveau de la mer s'élève, et les soeurs de Ponyo sont transformées en vagues gigantesques qui montent jusqu'à la maison de Sosuke sur la falaise, et engloutissent le village...

Toutes les séances de Ponyo sur la falaise

Photos de Ponyo sur la falaise

DR
PRODUCTION / STUDIO GHIBLI
PRODUCTION / STUDIO GHIBLI
PRODUCTION / STUDIO GHIBLI
PRODUCTION / STUDIO GHIBLI

Ponyo sur la falaise

PONYO SUR LA FALAISE ; GAKE NO UE NO PONYO ; PONYO ON THE CLIFF BY THE SEA (2008)

PONYO SUR LA FALAISE ; GAKE NO UE NO PONYO ; PONYO ON THE CLIFF BY THE SEA (2008)

PONYO SUR LA FALAISE ; GAKE NO UE NO PONYO ; PONYO ON THE CLIFF BY THE SEA (2008)

PONYO SUR LA FALAISE ; GAKE NO UE NO PONYO ; PONYO ON THE CLIFF BY THE SEA (2008)

Critiques de Ponyo sur la falaise

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Variation sur le thème de La Petite Sirène, Ponyo sur la falaise marque le retour de Miyazaki à un registre qui rappelle Mon Voisin Totoro avec son graphisme simple et dépourvu d’images de synthèse. Après nous avoir transportés dans les airs,
    le maître explore aujourd’hui l’élément marin avec une égale capacité d’émerveillement. Bien que le film s’adresse
    en priorité aux enfants, les adultes pourront y trouver de quoi discuter longuement sur le sens de certaines séquences qui traitent de la famille, de l’écologie, mais aussi de la mort. Comme d’habitude, la simplicité apparente cache une grande ambivalence, magistralement illustrée dans une scène majeure, celle d’une tempête qui se déchaîne sur la côte où habitent le héros et sa mère. Ses possibles conséquences terrifient, mais le spectacle qu’elle offre est absolument fascinant.