Titre original DER MÜLL IM GARTEN EDEN
Date de sortie 29 mai 2013
Réalisé par Fatih Akin
Scénariste(s) Fatih Akin
Distributeur Pyramide
Année de production 2013
Pays de production DE
Genre Documentaire

Synopsis

En 2006, Fatih Akin tourne la scène finale de son film De l’autre côté à Camburnu, village natal de ses grands-parents au nord-est de la Turquie, où les habitants vivent depuis des générations de la pêche et de la culture du thé, au plus près de la nature. Il entend alors parler d’une catastrophe écologique qui menace le village : un projet de décharge construit dans un mépris total de l’environnement et contre lequel s’élèvent le maire et les habitants. Il décide de lutter avec ses propres moyens. Pendant plus de cinq ans, il filme le combat du petit village contre les puissantes institutions et témoigne des catastrophes inéluctables qui frappent le paradis perdu : l’air est infecté, la nappe phréatique contaminée, des nués d’oiseaux et des chiens errants assiègent le village. Pourtant, chaque jour, des tonnes d’ordures sont encore apportées à la décharge… Le film est à la fois un portrait remarquable de la population turque des campagnes, et un émouvant plaidoyer pour le courage civique.

Toutes les séances de Polluting Paradise (Documentaire)

Photos de Polluting Paradise (Documentaire)

DR
DR
Pyramide Production
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Polluting Paradise (Documentaire)

Polluting Paradise (Documentaire)

Polluting Paradise (Documentaire)

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting paradise

Polluting Paradise

Affiche Française

Critiques de Polluting Paradise (Documentaire)

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Pour son nouveau long métrage,
    Fatih Akin a filmé pendant
    cinq ans l’installation et
    l’expansion d’une gigantesque
    décharge menaçant l’équilibre
    écologique de son berceau
    familial et la santé des
    populations locales. En résulte
    une dénonciation édifiante des
    pouvoirs publics turcs qui,
    contre vents contraires et marées
    nauséabondes, ont laissé se
    détériorer la situation. Foisonnant
    mais un peu redondant, ce
    documentaire à l’habillage cheap
    aurait peut-être gagné à être
    légèrement raccourci et diffusé
    directement à la télévision.