Titre original Sakasama no Patema
Date de sortie 12 mars 2014
Durée 99 mn
Réalisé par Yasuhiro Yoshiura
Scénariste(s) Yasuhiro Yoshiura
Distributeur Eurozoom
Année de production 2013
Pays de production Japon
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Après une catastrophe écologique, la terre se trouve séparée en deux mondes inversés ignorant tout l'un de l'autre.Dans le monde souterrain, Patéma, 14 ans, adolescente espiègle et aventurière, rêve d'ailleurs.Sur la terre ferme, Age, lycéen mélancolique, a du mal à s'adapter à son monde totalitaire.Le hasard va provoquer la rencontre des deux adolescents en défiant les lois de la gravité.

Toutes les séances de Patéma et le monde inversé

Photos de Patéma et le monde inversé

DR
DR
Eurozoom
DR
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom
Eurozoom

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Affiche Japonaise

Patema et le Monde Inversé

Affiche Française

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Patema et le Monde Inversé

Critiques de Patéma et le monde inversé

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Dans un monde dichotomique, deux populations se superposent sans cohabiter : le haut des uns est le bas des autres. Au coeur de cette fable spectaculaire, deux préados transgressent les lois de leurs univers respectifs en s’accrochant l’un à l’autre. Cette belle métaphore invite à réfléchir sur la notion de gravitation, c’est-à-dire le phénomène d’interaction par lequel deux corps s’attirent. Le tout est raconté avec humour et un brin de critique sociale. Un seul regret, la persistance de l’esthétique « grands yeux » qu’on croyait disparue. Autrement, c’est un sans-faute.