Titre original Ray
Date de sortie 15 novembre 2017
Durée 130 mn
Réalisé par Andreï Konchalovsky
Avec Yuliya Vysotskaya , Peter Kurth , Viktor Sukhorukov
Scénariste(s) Andreï Konchalovsky, Elena Kiseleva
Distributeur Sophie Dulac Distribution
Année de production 2016
Pays de production Allemagne, RUSSIE
Genre Drame
Couleur Noir et blanc

Synopsis

Olga est arrêtée pour avoir caché des enfants juifs lors d’une rafle organisée par les nazis. C’est Jules qui instruit son affaire. Il s’éprend d’elle et il est prêt à adoucir le sort de la prisonnière. Mais l’espoir illusoire de retrouver la liberté fait place à la cruelle réalité : Olga est déportée dans un camp de concentration. Là, elle rencontre Helmut, qui, autrefois, était amoureux d’elle. Une relation étrange s’établit entre eux. La défaite des nazis étant proche, Helmut décide de sauver Olga et de s’enfuir avec elle en Amérique du Sud. Olga est d’accord, mais, au dernier moment, se rend compte que sa vision du paradis a bien changé.

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Critiques

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    Konchalovsky évoque trois destins croisés au cours de la Seconde Guerre mondiale : ceux d’un fonctionnaire de police français collaborant avec l’occupant, d’une aristocrate russe exilée ayant rejoint la résistance, et d’un officier SS exalté par l’idéal nazi. Ensemble, ces vies saisies en noir et blanc composent un récit choral sur les camps d’extermination, à la fois romanesque et semi-documentaire (les personnages, comme revenus d’outre-tombe, « témoignent » face caméra). Konchalovsky ne semble pas chercher ici à renouveler les représentations de la période, semblant plutôt guidé par l’envie de livrer une grande fresque récapitulative sur le sujet. L’aspect rétro, qui donnerait presque le sentiment que le film a été tourné dans l’immédiat après-guerre, crée une impression étrange, flottante, naviguant entre esthétique “datée” et devoir de mémoire intemporel.