Titre original Nuit blanche
Date de sortie 16 novembre 2011
Réalisé par Frédéric Jardin
Avec Tomer Sisley , Julien Boisselier , Joey Starr
Scénariste(s) Frédéric Jardin, Nicolas Saada, Olivier Douyère
Distributeur BAC Films
Année de production 2011
Pays de production FR
Genre Film policier

Synopsis

Un flic dérobe un gros sac de cocaïne à des truands, mais il est identifié durant l'opération. Les truands prennent alors son fils en otage pour récupérer le butin. Vincent doit faire l'échange - son fils contre le sac - dans la boîte de nuit que possèdent les malfrats. La nuit qui s'annonce pourrait bien être la dernière de sa vie...

Offres VOD

Imineo HD SD Imineo 9.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 9.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances

Photos

DR
DR

Nuit blanche

Nuit blanche

Critiques

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    Alors qu’Olivier Marchal continue de prendre toute la place, comment inventer un avenir au polar made in France ? Après le récent À bout portant, de Fred Cavayé, c’est au tour de Nuit blanche d’essayer de répondre à cette question, à l’aide d’un concept tuant d’efficacité (une course-poursuite « en temps réel » dans le décor labyrinthique d’une discothèque géante) et d’un paquet d’influences plus ou moins bien digérées (Michael Mann, les thrillers coréens de Na Hong-jin, la série 24 Heures chrono). Le film étant conçu comme un exercice de style ludique et survolté, difficile de lui reprocher ses outrances scénaristiques et son goût pour la fuite en avant, d’autant que Frédéric Jardin décide de rafler la mise sur le terrain de l’adrénaline et de la pure énergie. C’est fun, excessif, grisant, électrique, parfois too much, voire un peu crevant à la longue, ce qui est assez logique finalement pour une nuit de folie en boîte.