Titre original Nine
Date de sortie 3 mars 2010
Réalisé par Rob Marshall
Avec Daniel Day-Lewis , Nicole Kidman , Marion Cotillard
Scénariste(s) Michael TOLKIN, Anthony Minghella
Distributeur SND
Année de production 2010
Pays de production US
Producteurs Bob Weinstein Harvey Weinstein Rob Marshall Marc Platt
Genre Comédie musicale

Synopsis

Guido Contini est le plus grand réalisateur de son époque. Vénéré par les critiques et adulé par le public, il n’a qu’un seul point faible : les jolies femmes !Tiraillé entre sa sublime épouse et sa sulfureuse maitresse, harcelé par une séduisante journaliste, subjugué par la star de son prochain film, Guido ne sait plus où donner de la tête. Soutenu par sa confidente et sa mère, parviendra-t-il à résister à toutes ces tentations ?

Offres VOD

Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter 0  € Abonnement
SFR HD SD SFR 2.99 € Louer
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Nolim Films SD HD Nolim Films 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
FNAC SD HD FNAC 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
FTV SD FTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Critiques

  1. Première
    par Veronique Le Bris

    On assiste à une succession de prouesses plus ou moins réussies (parfois très sexy avec Penélope Cruz) et de plaintes émouvantes (celles de Marion Cotillard, savamment effacée), sans que le lien entre elles soit assez fort pour nous faire adhérer au tsunami des sentiments qui désintègre le cinéaste. C’est surtout l’inégalité des séquences qui est gênante : pour un souvenir envoûtant sur une plage où l’enfant Contini s’émerveille de la sensualité d’une prostituée (Fergie), sa rencontre avec sa muse (Nicole Kidman) manque cruellement de relief. Les numéros musicaux sont du même acabit : l’ouverture est carrément ratée, quand la confession de la mère (Sophia Loren), trop statique, reste attendrissante. Enfin, « l’italianité » revendiquée artificiellement est un autre point faible de ce show rodé à l’américaine, efficace techniquement mais sans les états d’âme qui l’auraient rendu bouleversant.