Affiche Night Fare

Night Fare

Internautes
2.916665

Moyenne : 2.9 (6 votes)

Première
2.5

(1 critique)
Presse
2.32143

(7 critiques)
Votre avis
Première
2.5

Télérama
2.5

StudioCiné Live
1.25

A voir à lire
2.5

Critikat.com
1.25

Ecran Large
2.5

Direct Matin
3.75

Metronews
2.5

La critique de Premiere
2.5

Eric Vernay
2.5

Les dettes se paient tôt ou tard : c’est le leitmotiv simple mais efficace de ce compte à rebours contre la mort dans la nuit parisienne, cocktail improbable de Taxi Driver, de Duel et d’un film animé de samouraïs. On tutoie parfois le grand n’importe quoi, et alors ? Dynamique, la mise en scène assure le job, digne d’une roborative série B. 

Les autres avis de la presse (7)
2.32143

StudioCiné Live
(Laurent Djian)
1.25

Julien Séri signe une série B hyperstylisée, qui lorgen vers Drive ou Collatéral. Mais sui se révèle très maladroite et bien trop confuse pour emballer. 

Télérama
(Pierre Murat)
2.5

Hélas, le réalisateur veut dépasser sa mignonne petite série B en lui injectant une bonne dose de fantastique mystico-mythologique, à la Jean-Christophe Grangé. Funeste erreur : la prétention l'emporte. Tout s'écroule.

Metronews
(Mehdi Omaïs)
2.5

Si la forme très graphique de son récit excuse en partie les nombreuses invraisemblances du script, sa conclusion pose de sérieux problèmes moraux, notamment après le déluge de violence qui l’a précédée. 

Direct Matin
(La rédaction de Direct Matin)
3.75

Julien Seri arrive à délivrer une fable contemporaine nerveuse et un rien gore quand elle s'inspire avec humour du genre slasher.

Ecran Large
(Christophe Foltzer)
2.5

Série B soignée et parfois jubilatoire, Night Fare mérite d'être apprécié pour ce qu'il est et le défi qu'il représente, en dépit de ses réelles imperfections ou de son fond très discutable.

Critikat.com
(Soleil Håkansson)
1.25

De mise en scène il n’est ici question que d’esbroufe bling-bling négligeant toute idée, caméra au poing, au profit d’un montage éculé – parsemé de ralentis muets et autres flammes juxtaposées en fondu enchaîné – pressant inexorablement la pédale de références clipesques criantes de médiocrité.

A voir à lire
(Loris Hantzis)
2.5

Avec son ambiance lorgnant vers le fantastique, Night Fare se révèle être une belle surprise, faillible en de nombreux points mais totalement sincère.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 04/10 au 10/10 2017
En collaboration avec CBO

28%
Nombre d'entrées: 
808 544
Cumul des entrées: 
808 544

19%
Nombre d'entrées: 
544 508
Cumul des entrées: 
544 508

11%
Nombre d'entrées: 
318 521
Cumul des entrées: 
1 808 360

4%
Nombre d'entrées: 
122 584
Cumul des entrées: 
1 687 354

4%
Nombre d'entrées: 
103 937
Cumul des entrées: 
103 937

Les plus vues