Affiche Men In Black 3 - 3D

Men In Black 3

Affiche Men In Black 3 - 3D
  • Comédie
    Film de science-fiction
  • Date de sortie : > Toutes les sorties de la semaine
  • Réalisé par : 
    Barry Sonnenfeld
  • Avec : 
    Will Smith
    ,
    Tommy Lee Jones
    ,
    Josh Brolin
    ...> Tout le casting
  • Durée : 
    1h40min
  • Pays de production : 
    Etats-Unis
  • Année de production :  2010
  • Titre original : Men in Black 3
  • Distributeur : 
    Sony Pictures

Notes et critiques

  • Internautes(22 avis)3
  • Presse(20 critiques)2
Bande-annonce

Synopsis

Dix ans après MIB 2, nos sympathiques agents “très” spéciaux reprennent du service. Cette fois-ci, l’agent J va devoir retourner dans les années 60  pour sauver son partenaire l’agent K.

Car voilà, un certain Boris voyage dans le temps pour se venger de l'agent K. Suite à un différend de longue date Boris veut la peau de l'agent K et par la même occasion détruire le monde. Quand l'agent J apprend un beau jour que l'agent K est mort depuis plus de 40 ans, il voyage lui aussi dans le temps, direction les années 60, pour sauver K et au passage l'humanité toute entière.

Existe en version 3D.

Bandes-annonces et photos de Men In Black 3

> Toutes les photos> Toutes les bandes-annonces

Critiques Presse de Men In Black 3

(20)2
  • Technik'art3
  • Be3
  • Excessif / TF1 News2
  • A voir à lire1
  • Public3
  • Voici2
  • L'Express2
  • A nous Paris3
  • Mad Movies3
  • Positif2
  • Critikat.com1
  • Ecran Large1
  • StudioCiné Live3
  • Journal du dimanche2
  • Télérama1
  • Le Figaro3
  • Le Monde2
  • 20 Minutes3
  • Paris Match3
> Toutes les critiques

Avis internautes sur Men In Black 3 (3D)

(22) 3
Ce n'est pas qu'il soit raté dans sa photographie, ses VFX, ou le jeu d'acteur (ceux de Josh Brolin et Jemaine Clement notamment), mais le script de ce troisième épisode est juste foiré de long en large. C'est simple, la façon dont ils auront utilisé le voyage dans le temps est si lamentable qu'on ne devrait pas appeler ça de la science-fiction, mais de la fiction de science-fiction. C'est à se demander si les types qui se sont occupé du script auraient pas fumé de l'opium pour trouver l'inspiration. Les deux seules façons de traiter le voyage dans le temps impliquent : - pour la première, que tout ce qui se passe dans le passé (ou le futur) lors d'un voyage dans le temps s'est en fait déjà passé (ou se passera) avant que les protagonistes n'aient entrepris leur voyage dans le temps. Un exemple : L'Armée des Douze Singes. - pour la deuxième, que les « voyageurs du temps » soient projetés dans une dimension jumelle en un autre temps de celle d'où ils viennent. Ce qui veut dire qu'une modification dans les événements de cette dimension n'affecteraient pas la dimension d'origine (qui à ce moment n'est plus jumelée) et que le futur de cette dimension jumelle ne serait pas le futur de la dimension d'origine. Il y aurait une infinité de dimensions jumelles à une infinité de points dans le temps, représentant la possibilité d'autres futurs à chaque instant (mais tant que personne n'y voyage temporellement et vient modifier le cour des événements, toutes ces dimensions sont à l'identique). Un exemple : Source Code. Et un schéma pour illustrer (comprendront ceux qui pourront) : http://hpics.li/fbb61e9 Toute autre conception du voyage dans le temps est incorrecte, et plus un scénario s'éloigne de l'une de ces deux logiques du voyage dans le temps et n'a pas l'originalité de se la réapproprier intelligemment, plus il est illogique et fantaisiste. C'est là le problème avec MIB III, c'est qu'il ne s'agit ni de l'une, ni de l'autre de ces logiques, mais d'un mélange maladroit des deux, ce qui conduit à de grosses incohérences* et à un sentiment de confusion. * [spoiler] K semblant savoir ce qui allait se passer (ce qui implique qu'il aurait déjà rencontré J dans le passé) tandis que Boris se rencontre lui-même plus jeune alors qu'il ne s'est lui-même pas rencontré lui-même plus vieux lorsqu'il était plus jeune (vous me suivez?) ; de plus les deux Boris meurent alors qu'il aurait fallut que le plus jeune survive pour qu'il puisse, dans le futur, retourner dans le passé (on se demande donc comment K est au parfum) ; J se souvenant de sa version a lui du présent (trop fort le mec, il a une conscience intemporelle et transdimentionnelle) alors que le présent a changé, et, qui plus est, il est toujours agent du MIB alors que c'est grâce à K qu'il a été engagé, seulement K est mort dans le passé de ce nouveau présent ; K, encore, a l'air au parfum depuis le début, alors qu'il est sensé avoir disparu – s'il avait vraiment disparu (ce qui est le cas), n'aurait-il pas dû ne pas avoir agit comme s'il était au courant de ce qui allait se passer (lorsqu'il évite de parler à J de son passé me semble, et puis lorsqu'il s'installe dans son fauteuil avec un fusil plasma dans les bras... pourquoi?). [/spoiler] Enfin bref, Will Smith a beau se faire une règle de vie de ne pas accepter de lui d'être médiocre, "médiocre" est pourtant le seul adjectif dont on puisse qualifier ce film dans lequel il aura joué. Dommage.
  • 7
  • 1
Sa note : 0
Anonyme | le 16/08/2012 à 23h58 | Signaler un abus
Beaucoup moins accrocheur que les deux autres épisodes (surtout le premier, le meilleur à mon goût) , Quelques bonnes idées , le coup d'Andy Waroll vous fera bien marré, quelques rebondissement, un certain personnage qui vis dans toutes les dimensions en même temps et la fin vous remettes dans le film mais entre temps , on décroche, on s'ennui , on y crois plus , on est pas dedans . dommage la 3D etait sympa pour une fois. Une bonne version DVD fera l'affaire
  • 1
  • 0
Sa note : 1
Anonyme | le 03/06/2012 à 09h32 | Signaler un abus
> Tous les avis

Dernières news sur Men In Black 3

> Toutes les news sur Men In Black 3

Réalisateurs et acteurs de Men In Black 3