Mediterranea

Mediterranea

Internautes
0

Aucun vote pour le moment

Première
2.5

(1 critique)
Presse
3.375

(10 critiques)
Votre avis

La critique de Premiere
2.5

Christophe Narbonne
2.5

Présenté à Cannes cette année à la Semaine de la critique, ce premier film s’intéresse au parcours d’un Burkinabé qui fuit son pays pour rallier l’Italie, où la vie qu’il est obligé de mener, humiliante, n’est pas celle qu’il imaginait. Fiction aux allures de documentaire (mises en situation spectaculaires, cadrage à l’épaule qui produit des effets de réel), "Mediterranea" succède à des dizaines de reportages consacrés aux migrants. Difficile de rivaliser, surtout lorsque le scénario et la proposition de cinéma sont aussi convenus – on est loin de "La Pirogue", de Moussa Toure. Reste des acteurs concernés et quelques scènes furieusement emballées, comme celle de l’émeute finale.

Les autres avis de la presse (10)
3.375

Libération
(Didier Péron)
2.5

"Mediterranea" ne parvient cependant pas à dépasser le cas du film-dossier. Il n’y a pas de faute de goût, mais pas non plus de moment qui donne, fût-ce une seconde, l’impression d’un regard singulier.

StudioCiné Live
(Thierry Chèze)
3.75

La certitude de ces migrants que demain sera mieux qu'hier, apporte un apaisement et une douceur inattendue, soulignée par la belle BO de Benh Zeitlin, le réalisateur des "Bêtes du Sud sauvage."

Télérama
(Aurélien Ferenczi)
3.75

Outre le charisme de Koudous Seihon, comédien amateur qui a presque revécu son parcours devant la caméra, "Mediterranea" présente l'avantage d'éviter les clichés du film-dossier. (...) Un premier film très prometteur.

Le Figaro
(Marie-Noëlle Tranchant)
3.75

(...) un drame à la grande authenticité.

20 Minutes
(Caroline Vié)
3.75

Ce film puissant évite les clichés misérabilistes pour décrire son parcours avec justesse et précision.

Le Monde
(Franck Nouchi)
3.75

(...) un film percutant qui résonne de manière très forte avec l’actualité.

L'Express
(Eric Libiot)
2.5

Le résultat se situe entre deux chaises: un portrait touchant, au plus près d'un migrant entre espoirs et galères, et un récit qui enchaîne les scènes prévisibles - le milieu italien transformé en nouvel esclavagiste est ainsi sous-traité. Reste la force du réel, qui parfois balaie ces critiques.

Critikat.com
(Nicola Brarda)
3.75

Instabilité et transformation sont autant d’aspects que l’on retrouve dans le regard de Carpignano : un regard immersif, si proche des personnages qu’il en dégage une vision fragmentée et dominée par le mouvement.

Libération
(Clémentine Gallot)
3.75

L’actualité, quasi quotidienne désormais, éclaire ces destins tout en manquant parfois du rayonnement romanesque nécessaire au dépassement de l’honorable constat.

Le JDD
(Alexis Campion)
2.5

Captivants, les rebondissements lèvent le voile sur les nuits froides, les boulots harassants, la débrouille et, aussi les rares alliés italiens des émigrants, tel ce gamin de tous les trafics. De quoi réussir avec tact, parfois en rabibochant humour et danger, le portrait de deux voyageurs d’aujourd’hui.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Vidéos à la une

Box-office

Sur la période du 03/01 au 09/01 2018
En collaboration avec CBO

14%
Nombre d'entrées: 
828 401
Cumul des entrées: 
6 502 423

13%
Nombre d'entrées: 
733 820
Cumul des entrées: 
2 340 274

10%
Nombre d'entrées: 
588 505
Cumul des entrées: 
1 805 600

9%
Nombre d'entrées: 
528 618
Cumul des entrées: 
3 953 519

6%
Nombre d'entrées: 
331 341
Cumul des entrées: 
1 712 299

Les plus vues