Date de sortie 22 novembre 2017
Réalisé par Amanda Sthers
Avec Toni Collette , Harvey Keitel , Michael Smiley
Scénariste(s) Amanda Sthers
Distributeur Studiocanal
Année de production 2017
Pays de production france
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Anne et Bob, un couple d’américains fortunés récemment installé à Paris, s’apprêtent à donner un grand dîner, et convient douze invités triés sur le volet, réunissant la haute société anglaise, française et américaine. Mais lorsqu’Anne réalise qu’un treizième couvert est posé pour Steven, le fils du premier mariage de Bob, elle panique : pour cet événement mondain, hors de question de provoquer le mauvais sort ! Elle demande à Maria (Rossy de Palma), sa domestique, d’enfiler une robe et de se faire passer pour une riche amie espagnole. Maria se retrouve assise à côté de David, un expert en art issu de la noblesse britannique. Aussi quand, sous le charme de Maria, il la recontacte le lendemain, révéler sa véritable identité est impossible. Une romance commence, qui va faire trembler les valeurs élitistes et le mariage d’Anne. À moins que cette dernière n’arrive à l’étouffer…

Critiques

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Mais que diable sont- ils allés faire dans cette galère ? C’est au final la seule question qu’on se pose, une fois arrivé péniblement au terme de cette deuxième réalisation d’Amanda Sthers. De quel type étrange d’hallucination collective ont pu souffrir Harvey Keitel, Toni Collette et Rossy De Palma pour accepter le scénario de ce Madame ? Dès le plan d’ouverture où le duo Keitel- Collette évolue sur un Vélib’ au cœur de la capitale, tout sonne faux. Et rien ne viendra modifier cette première impression tout au long de ce récit centré sur un drôle (dans tous les sens du terme) de malentendu. L’invité d’un couple de fortunés américains tombe amoureuse de la bonne – invitée à table pour éviter de s’y retrouver à 13 ! – en pensant qu’elle appartient à la noblesse espagnole. S’en suit un catalogue de stéréotypes sur les relations entre grands bourgeois et modestes domestiques, les différences culturelles entre Français, Américains et Anglais à grand coup de situations ennuyeuses à périr et de rebondissements éculés. Un objet cinématographique stupéfiant.