Titre original The lone ranger
Date de sortie 7 août 2013
Réalisé par Gore Verbinski
Avec Johnny Depp , Armie Hammer , Tom Wilkinson
Scénariste(s) Justin Haythe, Ted Elliott, Terry Rossio
Distributeur Walt Disney Motion Pictures France
Année de production 2013
Pays de production US
Producteurs Jerry Bruckheimer Gore Verbinski Ted Elliott Terry Rossio Johnny Depp
Genre Film d'aventures

Synopsis

Tonto, le guerrier indien, raconte comment John Reid, un ancien défenseur de la loi, est devenu un justicier légendaire. Ces deux héros à part vont devoir apprendre à faire équipe pour affronter le pire de la cupidité et de la corruption. Le tandem fait des étincelles et entraîne le public dans un tourbillon de surprises et d’humour.

Photos

Lone Ranger, Naissance d'un Héros

Casting

Armie Hammer
John Reid, le Lone Ranger
Tom Wilkinson
Latham Cole
William Fichtner
Butch Cavendish

Critiques

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Au sein de la hiérarchie des faiseurs de blockbusters, la cote de l’ancien punk Gore Verbinski a toujours été assez élevée en raison de ses tendances à la transgression et aux débordements excentriques. Et si l’on a été un peu gavés par les Caraïbes, on peut trouver assez excitant de transposer cet univers dans celui du western. D’autant que Lone Ranger contient le meilleur des deux mondes, avec la même approche « kidult » et gentiment subversive que dans Rango, dont on avait pu apprécier la violence cartoonesque, les éclairs surréalistes et les méchants consensuels. Verbinski met les cartes sur table dès le préambule : à San Francisco dans les années 30, un très vieil Indien (Johnny Depp recouvert de latex fripé) raconte la genèse du héros masqué à un gamin en panoplie de cowboy. L’avertissement est clair : il s’agit d’une vieille histoire pour enfants - ce qui n’empêche pas les adultes d’y trouver leur compte aussi. En plus de structurer le film en flash back, le procédé permet aussi de remplir les éventuels trous narratifs pour satisfaire les maniaques de l’analyse logique. Conçu comme le pilote d’une possible franchise, Lone Ranger remonte assez fidèlement aux sources de l’histoire originale : après une embuscade meurtrière, le seul survivant d’un groupe de Texas rangers est recueilli par un indien solitaire. (…) Le film nous promène de la Californie au Nouveau Mexique dans quelques-uns des plus beaux sites naturels de la région, comme en hommage aux plus grands westerns classiques, et donne toute latitude aux acteurs pour assurer le reste du spectacle.