Titre original Lincoln
Date de sortie 30 janvier 2013
Réalisé par Steven Spielberg
Avec Daniel Day-Lewis , Sally Field , Tommy Lee Jones
Scénariste(s) Tony Kushner, John Logan
Distributeur 20th Century Fox
Année de production 2013
Pays de production US
Producteurs Steven Spielberg
Genre Film historique, Biopic

Synopsis

Les derniers mois tumultueux du mandat du 16e président des États-Unis. Dans une nation déchirée par la guerre civile et secouée par le vent du changement, Abraham Lincoln met tout en œuvre pour résoudre le conflit, unifier le pays et abolir l'esclavage. Cet homme doté d'une détermination et d'un courage moral exceptionnels va devoir faire des choix qui bouleverseront le destin des générations à venir.Adapté du livre de Doris Kearns Goodwin, Team of Rivals.

Offres VOD

SFR SD HD SFR 4 € Louer
Videofutur SD Videofutur 1.99 € Louer 11.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 13.99  € Acheter
FNAC HD SD FNAC 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Dernières News

25 (vrais) Daniel Day-Lewis facts

Petit hommage au comédien qui vient d'annoncer sa retraite.

Daniel Day-Lewis : "J’aime trop la vie pour enchaîner les projets non-stop"

En 2013, l'interprète de Lincoln expliquait à Première pourquoi il tournait si peu.

Photos

Lincoln

Casting

Daniel Day-Lewis
Abraham Lincoln
Sally Field
Mary Todd Lincoln
Tommy Lee Jones
Thaddeus Stevens
Joseph Gordon-Levitt
Robert Todd Lincoln

Critiques

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    À 66 ans, affi chant une santé artistique à faire pâlir de jalousie ses anciens collègues du Nouvel Hollywood, Steven Spielberg semble plus déterminé que jamais à faire fructifier l’héritage de son vieux maître John Ford. Après Cheval de guerre, qui convoquait le souvenir du Technicolor dans les tranchées de la guerre de 14, ce Lincoln longtemps fantasmé reprend les choses là où les avait laissées le génial Vers sa destinée (Young Mr. Lincoln, réalisé en 1939). De la même façon que Ford racontait la jeunesse d’Abraham Lincoln par le biais d'un film de procès, Spielberg envisage le crépuscule du grand homme sous l’angle d’un suspense parlementaire constellé de joutes verbales affûtées et de monologues qui font se dresser les poils sur les bras. Certains redoutaient le biopic solennel, mais le film s’impose en fait comme une fascinante réflexion sur la loi, le langage et l’humanisme, propulsée par les intuitions formelles sidérantes du cinéaste et le script ultradynamique de Tony Kushner. La réussite du projet tient à la distance idéale que ses auteurs sont parvenus à maintenir avec leur sujet. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à observer la façon dont Daniel Day-Lewis (absolument prodigieux) s’empare de tous les clichés patrimoniaux qui s’attachent à la figure d’Honest Abe pour mieux les réinventer un à un sous nos yeux. Lincoln n’est pas une hagiographie mais le portrait d’un génie serein qui sut traduire ses idées visionnaires dans une langue universelle. Ce qui, l’un dans l’autre, est également une assez bonne définition de Spielberg lui-même.