Date de sortie 23 janvier 2019
Durée 85 mn
Réalisé par Joséphine de Meaux
Avec Joséphine de Meaux , Grégoire Ludig , Gustave Kervern
Scénariste(s) Benjamin Charbit, Joséphine de Meaux, Jeanne Herry
Distributeur Bac Films
Année de production 2018
Pays de production France
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

Des sommets enneigés, le ciel bleu... En vacances à la montagne, Wanda ne peut pas skier, sa jambe a triplé de volume à cause d’une phlébite. Pas de veine pour une mannequin jambe ! 
Pendant que son mari Thomas et leurs deux enfants s’éclatent sur les pistes, Wanda se console en s’occupant de son invité Sami, un ex-taulard fraichement sorti de prison. 
Mais les moniteurs de ski et l’air de la montagne ont tôt fait de monter à la tête de tout ce petit monde...

Toutes les séances de Les Petits Flocons

Dernières News sur Les Petits Flocons

Les Petits Flocons – Gustave Kerven : "On se fait vite chier dans les stations de ski"

Rencontre avec l'équipe du film les Petits Flocons qui sort demain dans les salles

Alpe d’Huez 2019 – Cécile de France : "On a kiffé manier des armes"

L'héroïne du film Rebelles, Cécile de France et bien d'autres, étaient au Festival de l'Alpe d'Huez et devant notre micro. Petits morceaux choisis de nos interviews d'hier

Photos de Les Petits Flocons

AFFICHE
Bac Films / Domino Films / UMedia / Partizan / Nexus Factory
AFFICHE
Bac Films / Domino Films / UMedia / Partizan / Nexus Factory
AFFICHE
AFFICHE

Les petits flocons, affiche

Les petits flocons, affiche

Les petits flocons, affiche

Les petits flocons, affiche

Critiques de Les Petits Flocons

  1. Première
    par Nicolas Bellet

    Pendant que son mari (Grégoire Ludig) et leurs enfants s’éclatent sur les pistes, Wanda, une mannequin jambe (Joséphine de Meaux, également réalisatrice) ne peut skier, sa jambe, justement, ayant triplé de volume. Peu à peu elle se découvre une maladie assez spéciale : une attirance pour les moniteurs de ski. Heureusement, elle peut compter sur leur invité Sami (Gustave Kervern), un ex-taulard fraichement sorti de prison pour la détourner de sa névrose montagnarde. Le premier film de Joséphine de Meaux est loin des Bronzés font du ski -auquel il rend néanmoins un bel hommage. Malgré un sympathique casting et quelques engueulades familiales bien enlevées, Les petits flocons se déroule à la vitesse d’une journée à la montagne par avis de tempête : très lentement. In fine, on ne voit pas très bien où veut en venir la réalisatrice qui s’emmêle un peu les skis dans son histoire.