Toutes les critiques de Les Filles au Moyen-Age

Les critiques de Première

  1. Première
    par Damien Leblanc

    Dans la Normandie d’aujourd’hui, un vieil érudit dresse à des petites filles le portrait d’un Moyen Âge méconnu où les femmes, savantes et spirituelles, étaient émancipées du pouvoir des hommes. Le dispositif de ce film à sketches en noir et blanc, qui montre des enfants incarner dans un décor champêtre des personnalités médiévales, entoure le discours égalitaire de fantaisie et d’apaisement : exposée sous forme de douce rêverie, la leçon d’histoire peut ainsi se situer quelque part entre la solennité animiste d’un Miyazaki et l’humeur iconoclaste des Monty Python. Et Hubert Viel de confirmer, après Artémis, cœur d’artichaut, son talent pour éclairer le présent d’une étrange lueur mélancolique

Les critiques de la Presse

  1. StudioCiné Live
    par Thierry Chèze

    Comme le chaînon manquant entre Simon du désert de Buñuel et Sacré Graal. Une curiosité.
     

  2. TLC - Toute la Culture
    par Olivia Leboyer

    Très joliment écrit, entre langue de l’époque et spontanéité toute d’aujourd’hui, le film séduit et charme à coup sûr

  3. Le Monde
    par Noémie Luciani

    On ignore si l’Histoire vient rajeunir la vieille structure narrative ou si c’est l’inverse, mais le résultat, drôle et gentiment décalé, est d’une poésie charmante.

  4. Le Figaro
    par Marie-Noëlle Tranchant

    C'est un film aussi espiègle et joyeux que son titre.

  5. MyTF1News
    par Romain Le Vern

    Savoureux film-trip pour un public de 7 à 77 ans, d'une originalité, d'une drôlerie et d'une érudition rafraichissantes dans le paysage cinématographique français.

  6. Télérama
    par Blottière Mathilde

    Passé le charme des premières saynètes, le dispositif rabâche et s'enlise dans une poésie de pacotille. 

  7. Les Inrocks
    par Théo Ribeton

    Le résultat a, finalement, moins de piquant qu’il n’en avait sur le papier, et même si l’objet est très charmant et aimable dans son ensemble, il faut dire qu’il connaît aussi quelques phases de flottement.

  8. Nouvel Obs
    par La rédaction du Nouvel Obs

    Par moments, c’est une pièce un peu maladroite ; à d’autres instants, une authentique fraîcheur provoque des bouffées d’émotion. (...) Mais a-t-on envie d’aller au cinéma pour voir un spectacle de patronage, si réussi soit-il ?

  9. Libération
    par Clémentine Gallot

    L’impression d’ensemble quelque peu déglinguée, produite par un ton indéfinissable allié à un jeu d’acteur disparate, se dissipe finalement : il faut sans doute un certain panache pour s’engouffrer tête la première dans un teen movie moyenâgeux qui revisite les fondations archaïques de la modernité avec tant d’insouciance.

  10. A voir à lire
    par Marjorie Rivière

    Tout est très scolaire, on se retrouve face à une sorte de long spectacle de fin d’année, destiné à délivrer une leçon. (...) Tourné avec peu de moyens, le film offre néanmoins une très belle qualité d’image, avec un magnifique noir et blanc lors des séquences historiques (...)

  11. Critikat.com
    par Adrien Dénouette

    Pour l’heure, rien de vraiment neuf sous le ciel du (plus si) jeune cinéma français, mais voir l’un de ses auteurs rectifier le tir au point de faire honneur à un statut de « promesse » que l’on jugeait usurpé, ce n’est déjà pas si mal.