Date de sortie 25 novembre 2015
Durée 104 mn
Réalisé par Thomas Bidegain
Avec François Damiens , Finnegan Oldfield , Agathe Dronne
Scénariste(s) Noé Debré, Thomas Bidegain
Distributeur Pathé !
Année de production 2015
Pays de production France, Belgique
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Une grande prairie, un rassemblement country western quelque part dans l'est de la France. Alain est l'un des piliers de cette communauté. Il danse avec Kelly, sa fille de 16 ans sous l'œil attendri de sa femme et de leur jeune fils Kid. Mais ce jour-là Kelly disparaît. La vie de la famille s'effondre. Alain n’aura alors de cesse que de chercher sa fille, au prix de l'amour des siens et de tout ce qu'il possédait. Le voilà projeté dans le fracas du monde. Un monde en plein bouleversement où son seul soutien sera désormais Kid, son fils, qui lui a sacrifié sa jeunesse, et qu'il traîne avec lui dans cette quête sans fin.

Offres VOD

UniversCiné SD HD UniversCiné 4.99 € Louer 14.99  € Acheter
SFR SD HD SFR 4.99 € Louer
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter
Imineo HD SD Imineo 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 8.99  € Acheter
FTV SD FTV 9.99  € Acheter

Dernières News

César 2016 : Qui es-tu Finnegan Oldfield ?

A quelques jours des César, nous vous proposons de découvrir quotidiennement le portrait d'un acteur ou d'une actrice en lice pour le prix du Meilleur Espoir 2016.

Les nominations aux César 2016

Tous les nommés à la 41e cérémonie

Photos

DR
Pathé / La Fabrique Films / Les Productions du Trésor
Pathé / La Fabrique Films / Les Productions du Trésor
Pathé / La Fabrique Films / Les Productions du Trésor
Pathé / La Fabrique Films / Les Productions du Trésor
Pathé / La Fabrique Films / Les Productions du Trésor
Pathé / La Fabrique Films / Les Productions du Trésor
Pathé / La Fabrique Films / Les Productions du Trésor
Pathé / La Fabrique Films / Les Productions du Trésor

Les Cowboys

Les Cowboys

Les Cowboys

Les Cowboys

Les Cowboys

Les Cowboys

Les Cowboys

Les Cowboys

Les Cowboys

Critiques

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Les Cowboys va prendre des dimensions immenses, rares. Le film commence en 1994 et s’achève vers 2005 : un long voyage de onze ans où l’on va suivre la quête d’Alain pour retrouver sa fille et qui nous entraîne avec une ambition littéraire (le métrage est chapitré par les noms des personnages) dans un labyrinthe de fausses pistes. (...) Les Cowboys est mélancolique, mutique, flippant, un peu comme une variation française et étouffée de Zero Dark Thirty -autre quête terrifiante et impossible de dix ans- évidemment sans les Navy SEAL.

    C’est d’autant plus brillant qu’on ne sait pas où l’on nous entraîne, à l’image des héros de l’histoire : Les Cowboys nous embarque dans des territoires angoissants et inquiets (au son de la BO remarquable de Raphaël, comme quoi tout arrive) et malgré ses jolis plans d’autoroutes belges nocturnes et de corps menaçants, il ne sacrifie jamais au look post-Carpenter (plutôt post-Refn, en fait) synthétique qui empoisonne tant de films de genre français, ni à la surécriture bordélique qui peut menacer un premier film de scénariste. C'est lent, c'est dense et exigeant mais ça colle facile une bastos dans le bide des polars rutilants Europa Corp auxquels on pensait être condamnés. En cela, même s'il a évidemment été conçu avant, Les Cowboys pourrait être un marqueur, devenir, malgré lui, le premier polar post-Charlie, un film de genre qui se saisit du réel et qui tente intelligemment de prendre en compte les bouleversements esthétiques et mentaux induits par une société qui a accouché de la tuerie du 7 janvier.

  2. Première
    par Sylvestre Picard

    Le premier long métrage du scénariste Thomas Bidegain (coauteur d’Un prophète, de Jacques Audiard) est évidemment un remake de La Prisonnière du désert, de John Ford,dans une version terrorisme contemporain. Sujet casse-gueule, traitement mélancolique, mutique, flippant, un peu comme une variation française, populaire et étouffée, de Zero Dark Thirty (mais sans les US Navy SEALs !)... L’année de Dheepan, de Jacques Audiard, et de Made in France, de Nicolas Boukhrief, Les Cowboys, le moins ouvertement politisé des trois, complète cette "trilogie" post-Charlie. Traversé de visions noires et impressionnantes,Les Cowboys est un film de cinéphiles qui dessine implicitement une frontière invisible mais certaine entre les initiés et les non-initiés. C’est néanmoins une vraie réussite !