Date de sortie 20 février 2013
Réalisé par Nabil Ayouch
Avec Hamza Souidek , Ahmed El Idrissi Amrani , Rachid Abdelhakim
Distributeur Stone Angels
Année de production 2013
Pays de production BE,FR,MA
Producteurs Nabil Ayouch Pierre-Ange LE POGAM Eric Van Beuren
Genre Drame

Synopsis

Yachine, 10 ans, vit avec sa famille dans le bidonville de Sidi Moumen à Casablanca. Sa mère, Yemma, dirige comme elle peut toute la famille. Un père dépressif, un frère à l'armée, un autre presque autiste et un troisième, Hamid, 13 ans, petit caïd du quartier et protecteur de Yachine.Puis Hamid se retrouve en prison, Yachine enchaîne alors les petits boulots pour sortir de ce marasme où règnent violence, misère et drogue. A sa sortie de prison, Hamid a changé. Devenu islamiste radical pendant son incarcération il persuade Yachine et ses amis de rejoindre leurs "frères". L'Imam Abou Zoubeir, chef spirituel, entame alors avec eux une longue préparation physique et mentale. Un jour, il leur annonce qu'ils ont été choisis pour devenir des martyrs.  Ce film est librement inspiré des attentats terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca.

Toutes les séances de Les Chevaux de Dieu

Photos de Les Chevaux de Dieu

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Les Chevaux de Dieu

Les Chevaux de Dieu

Les Chevaux de Dieu

Les Chevaux de Dieu

Les chevaux de Dieu

Les chevaux de Dieu

Les chevaux de Dieu

Les chevaux de Dieu

Les chevaux de Dieu

Les chevaux de Dieu

Critiques de Les Chevaux de Dieu

  1. Première
    par Vanina Arrighi de Casanova

    Comment des gamins ordinaires deviennent-ils des martyrs ? Dans Les Chevaux de Dieu, Nabil Ayouch tente une réponse simple : la misère est mère de toutes les horreurs. Le réalisateur de Mektoub (1997), premier fi lm marocain à avoir été sélectionné aux Oscars, s'est rendu dans un bidonville de Casablanca et a confié les rôles principaux de son quatrième long métrage à ses habitants. Caméra à l’épaule, il filme des gosses auxquels le dénuement, les combines et l'absence totale d'avenir ne laissent entrevoir aucune chance de s'en sortir. Dans une seconde partie plus lente et statique qui tient volontairement le spectateur à distance, on observe ces enfants devenus adultes se faire embrigader par des « frères » qui sèment les graines de la violence. Les discours religieux restent hors champ et le basculement des jeunes dans le fanatisme se fait imperceptiblement mais
    inéluctablement. La démonstration d’Ayouch est étrangement apaisée et offre un regard d’autant plus fort qu’il est exempt de jugement. Mais aussi d’espoir.

  2. Première
    par Elodie Bardinet

    Victimes invisibles du capitalisme à grande échelle, des millions d’abeilles sont transportées en camion à travers les États-Unis avant d’être nourries aux antibiotiques. Des chercheurs européens modifient leur patrimoine génétique pour mieux les vendre. En Chine, on emploie même des hommes pour polliniser les fleurs à leur place. Si elles venaient à disparaître, pourrions-nous véritablement les remplacer ? L’argumentaire de Markus Imhoof fait mouche grâce à des images magnifiques et à des exemples frappants recueillis dans le monde entier.