Les 4 Fantastiques

Les 4 Fantastiques

Internautes
1.25

Moyenne : 1.3 (1 vote)

Première
1.25

(1 critique)
Presse
1.6875

(25 critiques)
Votre avis

La critique de Premiere
1.25

Sylvestre Picard
1.25

Malgré la bonne foi de Kinberg, Trank n'est pas McTiernan et "Les 4 Fantastiques" de 2015 ne fera pas partie des films réussis envers et contre tout. La première partie du film est assez pénible à voir. (...) voilà les héros incarnés par Miles Teller (28 ans) et Jamie Bell (29 ans), censés joués des lycéens de 17 ans. Ça ne passe pas car les deux ont déjà accompli leur transformation en acteurs adultes (depuis 15 ans et "Billy Elliot" pour Bell et depuis "Whiplash" pour Teller). On n'y croit pas et même s'ils font de leur mieux ils se cognent très vite dans le cadre d'une histoire hyper maladroite et d'une direction inexistante. (...) Bourrée de clichés et de dialogues creux, cette première partie sent le reshoot à plein nez, surtout lorsque tant de scènes promises par la bande-annonce sont portées disparues dans la twilight zone d'une post-production difficile. Où est passé le développement du personnage de Ben Grimm ? Personne ne s'étonne qu'un jeune ingénieur de génie mal rasé à la Anonymous s'appelle Victor Von Doom ? Passons. (...)
La deuxième partie est plus réussie et exprime clairement une vision de cinéma - c'est vraisemblablement l'apport de Josh Trank (...) Plus sombre, plus tenue, plus glauque (le réveil de Red Richards qui découvre son corps élastique, la souffrance de la Chose dans son corps de pierre), plus violente... Pendant une vingtaine de minutes, le film est solide, tient bon, raconte quelque chose, va quelque part. Les personnages prennent de la gravité, de l'épaisseur. Et quand Doom -au character design très réussi et flippant tant qu'on y est- revient de la Zone, au cours d'une brève bouffée de violence où Trank cite explicitement Katsuhiro Otomo (un carnage télékinésique en travelling dans les couloirs d'une base), on se surprend même à penser que le film pourrait être finalement réussi. Et puis boum : la baston finale des héros contre Doom, d'une banalité affolante, vient tout gâcher. La conclusion consternante fera soupirer encore longtemps après. Et pas de caméo de Deadpool ou Wolverine pour tenter de sauver les meubles, pas même en scène post-générique. On est loin du sympathique bordel de "The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros", film raté et boursouflé mais qui avait le mérite d'enchaîner les délires à la façon d'un enfant de sept ans recopiant ses comics préférés avec la frénésie de la jeunesse.
L'impression générale reste celle d'un beau gâchis. Gâchis d'une vision régénérante à la "Batman Begins" des FF, gâchis d'un très beau casting qui aurait pu, qui aurait dû, faire des choses fantastiques. (...) "Les 4 Fantastiques" n'a donc malheureusement pas survécu au conflit entre les deux visions du sujet, entre le divertissement teenage PG13 et un reboot dark et réaliste, le premier ayant colmaté les trous du second et la chirurgie n'a pas réussi. La first family de Marvel ne pouvait pas survivre au réalisme. Et la souffrance et l'hubris ont gagné. La souffrance et l'hubris d'ados boostés dans une ambiance ras-du-sol ? Trank avait de toutes façons déjà fait ce film, il s'appelait "Chronicle" et c'était vraiment pas mal.

Les autres avis de la presse (25)
1.6875

Le Monde
(Thomas Sotinel)
1.25

Si le studio de Rupert Murdoch ne tenait pas à ce qu’on parle de son film, ce n’est pas parce qu’il est complètement raté. Il n’est qu’ordinaire. Ce qui est ennuyeux – dans tous les sens du terme – pour un film à quatre héros, tous en théorie fantastiques.

Le Point
(Phalène de la Valette)
0

On ne s'attendait vraiment pas à un tel raté.(...) Ici, difficile de se raccrocher à quoi que ce soit. Aucune émotion, aucun enjeu, aucun intérêt. L'ennui est total pratiquement du début à la fin.

Le Parisien
(Hubert Lizé)
2.5

Sur le fil d'un scénario plutôt bien ficelé, sans abuser des effets numériques, "les 4 Fantastiques" parviennent à ménager un vrai suspense en jouant sur la difficulté pour des individus banalement terrestres à maîtriser leurs superpouvoirs. Un parti pris malin qui rend ce film assez attachant.

Libération
(Clémentine Gallot)
1.25

Étranglé par les impératifs commerciaux, le résultat, ingrat et mollasson, n’affiche ni la fièvre véloce du récent "Spider-Man", ni l’autodérision d’un "Ant-Man".

Metro
(Jérome Vermelin)
2.5

A l’arrivée si cette nouvelle mouture serait presque trop bavarde par instants, elle installe un casting solide qu’on reverra sans déplaisir dans une suite déjà annoncée. Voire dans un alléchant crossover avec les "X-Men".

20 Minutes
(Joel Metreau)
1.25

Le problème de ces "4 Fantastiques", c’est le manque de charisme et de profondeur des personnages. Tant pis pour Miles Teller, remarquable souffre-douleur dans "Whiplash". Ou pour Docteur Doom : l’un des plus importants supervilains de l’univers Marvel est aussi terrifiant qu’une marionnette.

Ses dernières critiques :

CinémaTeaser
(Aurélien Allin)
1.25

"Les 4 Fantastiques" affiche l’une des narrations les plus bancales possible (...) donnant lieu à des moments au mieux absurdes, au pire embarrassants. Sans compter l’humour peu maîtrisé ou certains effets spéciaux franchement ratés.

A voir à lire
(Judith Godinot)
0

"Les 4 fantastiques" c’est un peu comme le premier rendez-vous avec quelqu’un qu’on trouvait beau pour se rendre compte au bout de quelques minutes de discussions qu’il est bête. (...) Ils sont quatre, oui. Fantastiques, certainement pas.

Ecran Large
(Simon Riaux)
2.5

FIlm totalement schizophrénique, "Les 4 Fantastiques" est à la fois une aventure audacieuse, soignée, et un des pires ratages téléguidé par un studio.

Excessif / TF1 News
(Allan Blanvillain)
0

(...) le film se saborde, multiplie les incohérences narratives et les ellipses maladroites, comme pour gagner du temps et colmater les brèches. Et face aux décors d'une pauvreté absolue, on cherche encore où l'argent est passé.

Ses dernières critiques :

Elle
(Khadija Moussou)
1.25

Autant être franc : le film ennuie plus qu’il ne divertit.

Critikat.com
(Benoît Smith)
2.5

(...) le nouveau "Les 4 Fantastiques" joue la carte d’une certaine modernité.(...) C’est appréciable, même si les jeux d’acteurs pour incarner cette crédibilité sont assez inégaux, entre l’épaisseur intrigante de Jamie Bell (adéquate pour "La Chose") et la fade transparence de Kate Mara (inadéquate, même pour la "Femme invisible").

Le JDD
(Barbara Théate)
2.5

Le charisme de Miles Teller fait oublier une réalisation qui, elle, n’a rien de super. Dommage que ce premier opus se termine quand l’aventure commence vraiment.

Le Figaro
(Olivier Delcroix)
0

Finalement, il n'y a presque rien à sauver dans ce catastrophique blockbuster. On se prend presque à regretter les deux premières adaptations de Tim Story, qui elles au moins, avaient tenté de rendre à l'écran la naïveté magique d'une famille unie dans l'adversité.

TLC - Toute la Culture
(Gilles Herail)
1.25

Il faut saluer l’ambition de revenir à un véritable film de super-héros à l’ancienne mais "Les 4 Fantastiques" manque d’enjeux, d’émotions, de souffle et de cinéma.

San Francisco Chronicle
(Michael Ordoña)
2.5

Est-ce un home-run ? Non. Mais à ce stade, les fans de comics sont juste heureux de voir Fox jouer sans erreur avec leurs adaptations Marvel et Les 4 Fantastiques" remplit tous les critères.

Associated Press
(Jocelyn Noveck)
1.25

Ce n'est pas totalement horrible - juste d'une médiocrité affligeante. A certains moments, on commence à regretter que ce ne soit pas horrible car ça l'aurait rendu au moins un peu plus divertissant et ça lui aurait donné une étrange raison d'être.

Boston Globe
(Tom Russo)
1.25

Eh bien, ils peuvent toujours faire un reboot.

Philadelphia Inquirer
(Steven Rea)
2.5

Je n'arrive pas à me rappeler la dernière fois où j'ai vu quatre acteurs aussi peu investis à l'écran dans un film où ils se donnent la réplique.

LA Times
(Kenneth Turan)
1.25

Une fois que les superpouvoirs débarquent, le film retrouve un mécanisme plus banal. On a déjà vu ça avant et on peut dire qu'on le verra à nouveau.

New York Daily News
(Joe Neumaier)
1.25

Un mode "autodestruction" semble venir automatiquement avec chaque adaptation ciné de la "Première Famille des Superheros" Marvel. C'est la troisième tentative pour cette franchise, et le troisième piètre résultat.

Hollywood Reporter
(Todd McCarthy)
1.25

"Les 4 Fantastiques" ressemble à un trailer de 100 minutes pour un film qui ne voit pas le jour.

Washington Post
(Michael O’Sullivan)
1.25

C'est, à plus d'un titre, un pas en arrière pour la franchise.

New York Post
(Lou Lumenick)
0

La plus grande partie de l'épouvantable "4 Fantastiques" de Josh Tank se passe sur une terre aride appelée "Planète Zéro" - et vous pourriez vous-mêmes vous sentir coincés là-bas pendant les 100 minutes du reboot Marvel laborieux, triste et mort-né.

New York Times
(A.O. Scott)
1.25

Kate Mara disparaît. Son personnage a également le pouvoir de faire s'évaporer des choses. Elle aurait du s'exercer à ça pendant ce film, mais dans une semaine ou deux, les choses devraient se faire toutes seules.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 29/11 au 05/12 2017
En collaboration avec CBO

29%
Nombre d'entrées: 
948 846
Cumul des entrées: 
1 016 059

8%
Nombre d'entrées: 
273 598
Cumul des entrées: 
686 012

8%
Nombre d'entrées: 
250 306
Cumul des entrées: 
250 306

7%
Nombre d'entrées: 
242 746
Cumul des entrées: 
1 496 208

6%
Nombre d'entrées: 
193 463
Cumul des entrées: 
193 463

Les plus vues