Le Talent de mes Amis

Le Talent de mes Amis

Internautes
0

Aucun vote pour le moment

Première
3.75

(1 critique)
Presse
2.265625

(16 critiques)
Votre avis

La critique de Premiere
3.75

Christophe Narbonne
3.75

Ce n’est pas un "Catherine et Liliane movie", malgré la présence d’Alex Lutz et de Bruno Sanches, qui bossent ici dans une multinationale. Les stars du "Petit Journal" incarnent deux amis immatures dont la complicité vole en éclats le jour où un copain d’enfance fait irruption dans leurs vies. Alors qu’on attendait de lui une farce, Lutz signe, avec Sanches comme coscénariste, une comédie douce amère dont les meilleurs moments sont les moins drôles. Réflexion sur la permanence de l’amitié et l’engagement amoureux, "Le Talent de mes amis" révèle la face romantique des deux zigotos et offre à Anne Marivin et Audrey Lamy des rôles de compagnes bienveillantes, lucides et blessées.

Les autres avis de la presse (16)
2.265625

StudioCiné Live
(Sophie Benamon)
2.5

L'ensemble reste assez sage et la morale prend le pas sur le rire. (...) Le burlesque ne reviendra qu'en post-générique comme pour faire regretter une comédie débridée qui se cachait sous le pamphlet.

Télérama
(Cécile Mury)
1.25

Quelques chouettes idées — une scène de danse impromptue façon flashmob, une poétique imitation du cheval —, mais beaucoup de gags lourdingues.

Les Inrocks
(Romain Blondeau)
1.25

Le geste est audacieux, assez séduisant, mais il s’essouffle vite tant le film semble incapable de définir ses enjeux, multipliant les lignes de fuite à la faveur de rebondissements scénaristiques forcés.

Le Monde
(Isabelle Regnier)
1.25

Dans les comédies américaines, l’amitié est ce qui élève les personnages. Ici, elle est ce qui les dédouane de moisir dans leur médiocrité. C’est plus triste.

Le Figaro
(Nathalie Simon)
1.25

Si Alex Lutz accumule les bonnes idées, il les exploite maladroitement. I(...) Malgré sa bonne volonté et une belle énergie, il met en scène des sketchs qui tombent à plat, des dialogues qui manquent de brillant et des personnages auxquels on ne parvient pas à s'attacher. L'ennui guette.

Le Parisien
(Pierre Vavasseur)
2.5

"Le Talent de mes amis" s'égare parfois dans un petit côté foutraque qui peut décontenancer. Mais on en apprécie la fraîcheur, l'inventivité et l'énergie qui s'en dégagent.

Metro
(Marilyne Letertre)
2.5

Un parti pris assumé et original pour un premier long-métrage qui, malgré ses petites maladresses, a le mérite de ne ressembler à aucun autre.

Metro
(Mehdi Omaïs)
1.25

on souscrit volontiers au message véhiculé, celui qui nous intime de suivre notre chemin intérieur, nos passions, nos amis et notre cœur (pour le meilleur comme le pire). Mais cette invitation est constamment noyée par un humour beauf et des idées de mise en scène inabouties.

20 Minutes
(Caroline Vié)
2.5

C'est gentil, mais un brin naïf. Et surtout, moins rythmé que les sketchs de l'humoriste sur scène.

Libération
(Gilles Renault)
2.5

Plutôt leste dans la mise en scène (parsemée de petites trouvailles), le néocinéaste (et acteur principal) rue ainsi dans les brancards d’une masculinité veule, réduite à sauver les apparences d’un supposé modèle social où, en comparaison, les femmes - d’Audrey Lamy à Jeanne Moreau tentent comme elles peuvent de relever le niveau.

GQ
(Thibaut Michalet)
3.75

Fair-play, le chef de bande a offert à Tom Dingler (son metteur en scène) et Bruno Sanches (son partenaire sur Canal+) les plus beaux rôles du "Talent de mes Amis". Le premier est impeccable dans celui du beau-gosse un peu mytho, le second est tout simplement incroyable en boulet sympathique.

Digital Spy
(La rédaction de Direct Matin)
3.75

Un premier film qui alterne fulgurances visuelles hilarantes et scènes moins léchées portées par une écriture souvent mordante et un casting de talent.

A voir à lire
(Frédéric Mignard)
2.5

Alex Lutz ne subvertit jamais les règles de la comédie entre potes, il se complaît dans l’humour un peu beauf, mais l’assume avec une franchise de ton bienvenue et concluante que l’on pourrait résumer par la scène d’ouverture, où il apparaît dévêtu et pas forcément à son avantage.

Le JDD
(Barbara Théate)
2.5

L’acteur-réalisateur injecte beaucoup de tendresse, d’authenticité et de poésie burlesque à cette fable décalée, même si elle reste parfois un peu trop dans la veine d’un spectacle de one-man-show avec sa succession de gags.

Rolling Stone
(La rédaction de Rolling Stone)
3.75

Et si l’on est loin des frasques et voix hystériques de Catherine et Liliane, le tout n’en reste pas moins sympathique et gentillet.

TLC - Toute la Culture
(Gilles Herail)
1.25

"Le talent de mes amis" laisse une impression mitigée, un sentiment de maladresse généralisée qui rend chaque scène gauche et instable. L’envie était là mais le résultat n’est clairement pas à la hauteur.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Box-office

Sur la période du 08/11 au 14/11 2017
En collaboration avec CBO

10%
Nombre d'entrées: 
341 694
Cumul des entrées: 
1 955 056

10%
Nombre d'entrées: 
338 527
Cumul des entrées: 
1 328 735

9%
Nombre d'entrées: 
315 948
Cumul des entrées: 
315 948

9%
Nombre d'entrées: 
311 991
Cumul des entrées: 
2 160 075

5%
Nombre d'entrées: 
182 466
Cumul des entrées: 
2 686 809

Les plus vues