Titre original Le Magasin des Suicides
Date de sortie 26 septembre 2012
Réalisé par Patrice Leconte
Scénariste(s) Leconte de Lisle, Patrice Leconte
Distributeur ARP
Année de production 2012
Pays de production FR
Producteurs Thomas Langmann Michèle PETIN André Rouleau
D’après l’œuvre de Jean TEULE

Synopsis

Imaginez une ville où les gens n’ont plus goût à rien, au point que la boutique la plus florissante est celle où on vend poisons et cordes pour se pendre. Mais la patronne vient d’accoucher d’un enfant qui est la joie de vivre incarnée. Au magasin des suicides, le ver est dans le fruit…Adapté du roman de Jean Teulé - Existe en version 3D.

Offres VOD

SFR HD SD SFR 2.99 € Louer
UniversCiné SD HD UniversCiné 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Photos

DR
DR
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP S
ARP
DR

Le Magasin des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasin Des Suicides

Le Magasins des Suicides

Affiche Française

Le magasin des suicides

Affiche Française

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Cinéaste blasé et en manque d’inspiration (au point d’avoir précipitamment annoncé sa retraite), Patrice Leconte renaît en renouant avec la passion de ses débuts en tant qu’artiste : le dessin – il a pas mal griffonné dans le magazine Pilote au cours des années 1970. Le roman à succès de Jean Teulé dont est tiré le film était fait pour cet esprit iconoclaste, qui en tire une adaptation enlevée. Tout, dans les choix artistiques (le style caricatural, la noirceur détournée, les chansons absurdes), évoque modestement Tim Burton, sans la démesure baroque ni la poésie triste. Premier film en 2D relief (qui reproduit l’effet des livres pop-up), Le Magasin des suicides a visuellement de la gueule. Il démontre l’étendue du savoir-faire français, qu’on n’en finit plus d’encenser. C’est amplement justifié, vérifiez par vous-même.