Titre original The Scorch Trials
Date de sortie 7 octobre 2015
Durée 133 mn
Réalisé par Wes Ball
Avec Dylan O'Brien , Nathalie Emmanuel , Kaya Scodelario
Scénariste(s) TS Nowlin
Distributeur 20th Century fox
Année de production 2015
Pays de production Etats-Unis
Genre Film de science-fiction
Couleur Couleur

Synopsis

Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de Wicked. Or le monde qu'ils découvrent à l'extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l'Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre, et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter Wicked et tenter de défier son immense pouvoir...

Offres VOD

MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 3.99 € Louer 11.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 1.99 € Louer 11.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer

Photos

Le Labyrinthe : la Terre Brûlée

Critiques

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Sortis du dédale du premier film, les héros doivent survivre sur la Terre après l’Apocalypse, alors qu’ils sont traqués par l’organisation WICKED. En quittant l’espace du Labyrinthe – une des bonnes surprises de 2014 –, La Terre brûlée abandonne la fable SF au profit de l’action pure et multiplie les emprunts réussis à Spielberg ("Le Monde perdu"..., "La Guerre des mondes"). Il va jusqu’à proposer des moments dignes d’un film d’horreur. Moins signifiant que le premier, il a le mérite d’essayer un nouveau style (le roller coaster post-apocalypse) plutôt que de copier la recette du précédent volet. Et ça vaut toujours mieux que "Hunger Games 3".

  2. Première
    par Sylvestre Picard

    Sortis du dédale du premier film, les héros doivent survivre sur la Terre après l’Apocalypse, alors qu’ils sont traqués par l’organisation WICKED. En quittant l’espace du Labyrinthe – une des bonnes surprises de 2014 –, La Terre brûlée abandonne la fable SF au profit de l’action pure et multiplie les emprunts réussis à Spielberg (Le Monde perdu..., La Guerre des mondes). Il va jusqu’à proposer des moments dignes d’un film d’horreur. Moins signifiant que le premier, il a le mérite d’essayer un nouveau style (le roller coaster post-apocalypse) plutôt que de copier la recette du précédent volet. Et ça vaut toujours mieux que Hunger Games 3.