Titre original La boîte de Pandore
Date de sortie 29 avril 2009
Réalisé par Yesim USTAOGLU
Avec Tsilla Chelton , Derya Alabora , Osman Sonant
Scénariste(s) Yesim USTAOGLU
Distributeur Bodega Films
Année de production 2009
Pays de production BE,FR,DE,TR
Genre Drame

Synopsis

Trois frères et soeurs reçoivent un coup de fil leur annonçant la disparition de leur mère. Ils partent alors à sa recherche aux alentours du petit village où ils ont grandi. Après plusieurs jours, ils finissent par retrouver leur mère inconsciente dans la forêt. Lorsqu'elle revient à elle, ils se rendent compte qu'elle n'est plus capable de vivre seule et décident de la ramener avec eux à Istanbul. Rapidement, cette cohabitation fait ressurgir des tensions et des non-dits longtemps enfouis.

Toutes les séances de La boîte de Pandore

Photos de La boîte de Pandore

DR
PRODUCTION / BODEGA FILMS
PRODUCTION / BODEGA FILMS
PRODUCTION / BODEGA FILMS

La boîte de Pandore

LA BOITE DE PANDORE (2009)

LA BOITE DE PANDORE (2009)

LA BOITE DE PANDORE (2009)

Critiques de La boîte de Pandore

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Réalisatrice découverte dans les festivals (ses trois derniers films y ont glané plusieurs récompenses), Yesim Ustaoglu symbolise le renouveau du cinéma turc aux côtés du formidable Nuri Bilge Ceylan. Avec La Boîte de Pandore, elle signe un film subtil sur la famille, ses drames, ses désunions, ses joies, qui n’est pas sans rappeler Depuis qu’Otar est parti de Julie Bertucelli. Catalyseur du récit, le personnage de la grand-mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer (et incarnée par la pimpante nonagénaire Tsilla Chelton), fait ressortir les travers de chacun :
    la frustration de la fille aînée, l’égoïsme de sa cadette, l’immaturité du benjamin. Plus généralement, ce portrait de famille très cru (certaines répliques sont d’une rare violence) montre la fragilité du lien intergénérationnel dans
    nos sociétés modernes.