Titre original Die Welle
Date de sortie 4 mars 2009
Durée 108 mn
Réalisé par Dennis Gansel
Avec Jürgen Vogel , Frederick Lau , Jennifer Ulrich
Scénariste(s) Dennis Gansel, Peter Thorwarth
Distributeur Bac Films
Année de production 2008
Pays de production Allemagne
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

En Allemagne, aujourd'hui. Dans le cadre d'un atelier, un professeur de lycée propose à ses élèves une expérience visant à leur expliquer le fonctionnement d'un régime totalitaire. Commence alors un jeu de rôle grandeur nature, dont les conséquences vont s'avérer tragiques.

Offres VOD

Imineo SD Imineo 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
UniversCiné SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter 0  € Abonnement
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 3.99 € Louer
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer

Dernières News

La Vague : le film allemand va devenir une série originale Netflix

Une adaptation, toujours réalisée outre-Rhin, par la même équipe que celle du long-métrage sorti en 2008.

Photos

DR
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM
PRODUCTION / CONSTANTIN FILM

La Vague

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

LA VAGUE ; DIE WELLE (2008)

Critiques

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Inspiré de l'expérience menée par un prof américain à la fin des années 60, La Vague dissèque les ressorts du fascisme et la fragilité insoupçonnée d'une démocratie que l'on tient tous pour acquise. L'idée de départ est fascinante et vendue avec talent par l'hyper charismatique Jurgen Vogel. On aurait cependant préféré que le film ne s'égare pas progressivement dans la démonstration, sacrifiant toute subtilité au profit d'une dramatisation abusive d'événements qui n'en avaient pas besoin pour être éloquents.