Titre original Arrugas
Date de sortie 30 janvier 2013
Durée 89 mn
Réalisé par Ignacio Ferreras
Scénariste(s) Rosanna Cecchini
Distributeur BAC Films
Année de production 2011
Pays de production Espagne
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

 Après une vie professionnelle bien remplie, la mémoire d’Emilio lui joue des tours…La maison de retraite devient alors une évidence. Il y rencontre Miguel avec qui il se lie d’amitié. A ses côtés, Emilio découvre un nouvel univers. Ses nouveaux amis sont pleins de fantaisie, ont des souvenirs aussi riches que variés, mais ont aussi leurs petites défaillances dues aux effets du temps. Alors que de premiers signes de la maladie d’Alzheimer apparaissent chez Emilio, Miguel et ses amis vont se mobiliser pour éviter son transfert à l’étage des « causes perdues », le dernier étage tant redouté de la maison de retraite. Leurs stratagèmes vont rythmer leurs journées et apporter humour et tendresse à leur quotidien.D’après le roman graphique Arrugas de Paco Roca

Offres VOD de La Tête en l'air

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de La Tête en l'air

Photos de La Tête en l'air

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

La Tête en l'Air

La tête en l'air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tete en l air

La tête en l'air

Affiche Française

Critiques de La Tête en l'air

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Emilio n’a plus toute sa tête. Placé dans une maison de retraite par son fils, il fait la connaissance de Miguel, joyeux drille qui partage sa chambre. Mais sa mémoire l’abandonne de plus en plus... Film d’animation adapté de la bande dessinée de Paco Roca, La Tête en l’air est un drôle d’objet destiné aux spectateurs adultes. Le trait en est rébarbatif et le mouvement approximatif, mais abstraction faite de ces handicaps, on est saisi par le courage de l’entreprise. La justesse des situations, l’humour et la tendresse du ton enrobent de douceur un sujet douloureux