Titre original The Promise
Date de sortie 29 novembre 2017 Projet
Durée 133 mn
Réalisé par Terry George
Avec Oscar Isaac , Charlotte Le Bon , Christian Bale
Scénariste(s) Robin Swicord, Terry George
Distributeur Films sans Frontières
Année de production 2016
Pays de production Etats-Unis, Espagne
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Chris, un brillant étudiant en médecine, va devoir choisir entre son amour pour la belle Ana et l'adrénaline du champ de bataille, tandis que Michael, un journaliste américain de renom émigré à Paris, tombera amoureux de cette même femme qui remettra en cause son amour pour les traditions du vieux monde.

Offres VOD

MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 4.99 € Louer 11.99  € Acheter
UniversCiné SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 4.99 € Louer 13.99  € Acheter

Dernières News

Christian Bale songe souvent à arrêter sa carrière

"Je suis toujours sur le point d’arrêter. Je déteste ce que je fais, mais j’aime ça tout autant."

Oscar Isaac et Christian Bale sont touchants dans la bande annonce de The Promise

Le nouveau film du réalisateur d’Hotel Rwanda portera sur le génocide arménien.

Casting

Oscar Isaac
Michael Boghosian
Charlotte Le Bon
Ana Khesarian
Daniel Giménez Cacho
Dikran Antreassian

Critiques

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Sur le papier, voir le britannique Terry George, le réalisateur d’Hôtel Rwanda, s’emparer de la question du génocide arménien suscitait forcément curiosité et intérêt. Mais au bout des interminables 2h13 de ce récit, on pense à un homonyme tant tout ce qui avait la force et l’intérêt de son long métrage précédent ont déserté cette Promesse. De la réalisation désuète et ampoulée au récit qu’on croit sorti d’un mauvais roman Harlequin (une gouvernante dont un étudiant en médecine arménien et un reporter américain se disputent le cœur, alors que les Turcs commencent à déporter les Arméniens à la veille de la première guerre mondiale), tout laisse circonspect. La dimension historique se dissout devant ce feu d’artifice de mièvrerie. Oscar Isaac et Christian Bale traversent le film comme des fantômes. Quant à Charlotte Le Bon, ce nanar malgré lui prouve, après Les recettes du bonheur et Bastille day, que se construire une carrière à l’international ne se fait pas en un claquement de doigts. Ce qui permet de saluer en creux le parcours de ses consoeurs qui y sont, elles, récemment parvenues.