Titre original La Novia del Desierto
Date de sortie 13 décembre 2017
Réalisé par Cecilia Atán, Valeria Pivato
Avec Paulina García , Claudio Rissi
Scénariste(s) Valeria Pivato, Cecilia Atán
Distributeur Memento Films Distribution
Année de production 2017
Pays de production Argentine
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Teresa, 54 ans, a toujours travaillé au service de la même famille jusqu'au jour où elle est contrainte d'accepter une place loin de Buenos Aires. Elle entame alors un voyage à travers l’immensité du désert argentin, et ce qui semblait être le bout du chemin va s’avérer le début d’une nouvelle vie...

Critiques

  1. Première
    par Thomas Baurez

    Rappelons-nous au bon souvenir d’Aurore de Blandine Lenoir qui faisait d’une quinqua (Agnès Jaoui en l’occurrence), une héroïne désirante et désirée, cassant un peu la routine d’un cinéma volontiers sexiste dès qu’il s’agit d’envisager une femme autrement que dans la fleur de l’âge. Cette Fiancée du désert de Cecilia Atan et Valeria Pivato, lui ressemble un peu. On suit une femme de 54 ans en plein désert affectif (la pimpante Paulina Garcia) qui va retrouver matière à s’épanouir après sa rencontre avec un homme tout aussi mûr (le faussement bourru Claudio Rissi) L’idylle qui avance sur des œufs (et du coup oublie de sortir de sa coquille !) est censée s’épanouir au grand air, le longs des interminables routes au milieu de la pampa argentine, cadre (sur)signifiant de cette romance. C’est mignon, à défaut d’être emballant. Aurore avait bien plus d’allure.