Toutes les critiques de L'Humour à Mort (Documentaire)

Les critiques de Première

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Reprenant des extraits (inédits ou non) de C’est dur d’être aimé par des cons, documentaire sur le procès des caricatures de Charlie Hebdo sorti en 2008, Daniel Leconte et son fils, Emmanuel, y adjoignent des images des manifestations consécutives au 7 janvier et aux jours qui ont suivi, recueillent la parole des survivants (Coco, Éric Portheault, Riss) et font intervenir des penseurs sensés, comme Élisabeth Badinter. Ce tour d’horizon des événements remet des pendules à l’heure et la liberté d’expression au centre du débat. Il nous fait pleurer, et rire aussi. 2015 ne s’achève donc pas sans le visage, la voix, les vannes et la mauvaise foi de tous ces journalistes, dessinateurs, auteurs, qui nous manquent. 

Les critiques de la Presse

  1. Le Parisien
    par Pierre Vavasseur

    On sort de là essoré et pensif, poursuivi par des remarques inattendues (...) Ce devoir de mémoire est mieux qu'un bon film. C'est une bonne action.

  2. StudioCiné Live
    par Thierry Chèze

    Dans les mots de ceux qui ont survécu, existent une dignité et un recul bouleversants. 

  3. Télérama
    par Pierre Murat

    Cette fois, c'est dans l'écoute des sur­vivants que Daniel Leconte excelle : Coco, mais aussi Riss, le directeur de la rédaction, ou Eric Portheault, le cogérant. On se passerait bien, certes, de quelques témoignages au lyrisme plus ronflant (Philippe Val).

  4. A voir à lire
    par Marie Darcos

    À base de témoignages très (trop ?) détaillés, d’images de conférences de rédaction, de manifestations et d’événements parallèles, cette description chronologique est parfois longue, peut paraître répétitive et trop morbide.

  5. Le Monde
    par Thomas Sotinel

    Un mois après le massacre du 13 novembre, ce film à chaud sur des événements que la réalité s’est chargée d’éloigner, de relativiser, sort sans doute trop tard, alors qu’un autre deuil, d’autres inquiétudes ont saisi le pays. 

  6. Culture box by france Tv
    par Boris Courret

    Un film émotionnel qui souffre d'une mise en scène plutôt maladroite.

  7. Les Inrocks
    par Romain Blondeau

    (...) ’il constitue un document fort de l’immédiat après-drame, le film aurait gagné à s’échapper du seul registre de l’émotion.

  8. Le JDD
    par La rédaction du JDD

    Un hommage poignant et utile.

  9. Nouvel Obs
    par La rédaction du Nouvel Obs

     Il ne donne pas à mieux comprendre, ne permet pas d’apprécier les enjeux du drame et s’en remet à un montage de films amateurs où l’on découvre qu’à "Charlie" on savait faire la fête

  10. La Croix
    par Marie Soyeux

    Ce rendez-vous, doublement brouillé, n’est pas sans vertu mémorielle et pédagogique, quoiqu’il se situe davantage dans le récit et l’émotion – intime et collective – que dans l’explicitation. 

  11. Critikat.com
    par Adrien Dénouette

    Rien à sauver, donc, de ce navet obéissant et hypocrite, qui sous couvert de rendre hommage aux caricaturistes de Charlie Hebdo, ne fait que souiller l’esprit satirique de ces journalistes parmi les moins consensuels de France.