Titre original L'exercice de l'Etat
Date de sortie 26 octobre 2011
Réalisé par Pierre Schoeller
Avec Olivier Gourmet , Michel Blanc , Zabou Breitman
Scénariste(s) Pierre Schoeller
Distributeur Diaphana Films
Année de production 2011
Pays de production FR
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Le ministre des Transports, Bertrand Saint-Jean, est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n'a pas le choix. Ainsi commence l'odyssée d'un homme d'Etat dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique... Tout s'enchaîne et se percute. Une urgence chasse l'autre. A quels sacrifices les hommes sont-ils prêts ? Jusqu'où tiendront-ils, dans un Etat qui dévorent ceux qui le servent ?Le film est présenté au sein de la sélection Un Certain Regard lors du Festival de Cannes 2011.

Offres VOD

UniversCiné SD UniversCiné 2 € Louer 5  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Dernières News

L’Exercice de l’Etat dresse un constat cruel de la classe politique

Le film porté par Michel Blanc et Olivier Gourmet sera diffusé ce soir sur Arte.

Photos

DR
DR

L'Exercice de l'Etat

L'Exercice de l'Etat

Critiques

  1. Première
    par Vanina Arrighi de Casanova

    Mais si le récit est visiblement réaliste, documenté, très minutieux dans la description des rouages et des rapports (de force) humains, L'Exercice de l'Etat est aussi un grand film romanesque qui, entre deux séquences de réunion de travail, peut devenir spectaculaire. Avec un sens de la mise en scène rare, Pierre Schoeller mêle ainsi les instants de la vie quotidienne à de magnifiques envolées visuelles, séquences de rêve à l'ambiance lynchienne (ou kubrickienne façon Eyes Wide Shut) ou scène d'accident époustouflante qui interrompt avec une rare violence le cours du récit. Ces effets disruptifs ne sont pas de pures prouesses de style ; chaque élément, même le plus fantaisiste, est une étape sur le parcours du personnage ou un révélateur de sa personnalité. Dans ce tourbillon d'événements qui peut être d'abord déconcertant, on réalise vite que tout fait sens et que le chaos apparent cache un ordre très maîtrisé. Une maîtrise que Saint-Jean - figure symbolique du pouvoir qui ne peut pas grand chose - n'a pas, lui, sur la réalité. Pas plus que sur son propre destin.
    Si L'Exercice de l'Etat ne cède pas, loin s'en faut, au tous pourris, livrant un discours bien plus complexe et nuancé, le film de Pierre Schoeller dresse malgré tout un constat cruel en décrivant une classe politique qui exerce un pouvoir qui en réalité lui échappe.

  2. Première
    par Isabelle Danel

    Ce qui frappe dans ce troisième film politique présenté à Cannes en mai dernier, en marge de La Conquête et de Pater, c’est sa force de vérité. Tout est inventé et pourtant tout sonne juste au sein de ce petit cercle de gouvernants en constante ébullition. (...) Percutante dans tous les sens du terme, la mise en scène ambitieuse et documentée de Pierre Schoeller (Versailles) cerne les couleurs et les humeurs, les jeux et les enjeux du pouvoir. Côté interprétation, Gourmet, Blanc et Breitman sont impressionnants, et le film, palpitant, reste violent et passionnant, y compris dans ses moments les plus complexes.