Date de sortie 6 janvier 2016
Durée 100 mn
Réalisé par Ounie Lecomte
Avec Céline Sallette , Anne Benoit , Elyes Aguis
Scénariste(s) Ounie Lecomte, Agnès de Sacy
Distributeur Diaphana distribution
Année de production 2015
Pays de production FR

Synopsis

Elisa est kinésithérapeute. Alors que son couple est au bord de la rupture, elle part s'installer avec son jeune fils, Noé, à Dunkerque. Là où elle est née sous X 30 ans auparavant. Elisa avait entrepris des recherches six mois plus tôt, mais cette mère anonyme, qui l'a abandonnée, avait refusé de dévoiler son identité. Pourtant, la jeune femme ne renonce pas. Elle veut comprendre son passé et leur histoire... Le hasard va bouleverser ses attentes.

Offres VOD de Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
UniversCiné HD SD UniversCiné 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 16.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

Photos de Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

DR
Diaphana Distribution / Gloria Films
Diaphana Distribution / Gloria Films
Diaphana Distribution / Gloria Films
Diaphana Distribution / Gloria Films
Diaphana Distribution / Gloria Films

Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

Casting de Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

Critiques de Je vous Souhaite d'Etre Follement Aimée

  1. Première
    par Isabelle Danel

    À la recherche de sa génitrice, Élisa s’installe avec son petit garçon à Dunkerque, où elle est née sous X. Kinésithérapeute, elle a pour patiente Annette, sa mère, sans le savoir. Sous ce beau titre, emprunté à L’Amour fou, de Breton, dont un extrait clôt le film, se cache un sujet fort sur la maternité et l’adoption, les liens visibles et invisibles. Mais, de l’écriture appuyée et cousue de fil blanc à la mise en scène empesée, malgré de beaux moments d’intimité des corps où seul le spectateur sait ce qui se noue (et se dénoue), quelque chose freine et résiste. C’est d’autant plus dommage que la réalisatrice met face à face Céline Sallette et Anne Benoît, aussi inventives que bouleversantes. I