Date de sortie 18 novembre 2015
Durée 96 mn
Réalisé par Laurent Larivière
Avec Louise Bourgoin , Jean-Hugues Anglade , Anne Benoit
Scénariste(s) Laurent Larivière, François Decodts
Distributeur Le pacte
Année de production 2015
Pays de production FR
Producteurs Michel Feller Dominique Besnehard

Synopsis

Sandrine, trente ans, est obligée de retourner vivre chez sa mère à Roubaix. Sans emploi, elle accepte de travailler pour son oncle dans un chenil qui s’avère être la plaque tournante d’un trafic de chiens venus des pays de l’est. Elle acquiert rapidement autorité et respect dans ce milieu d’hommes et gagne l’argent qui manque à sa liberté. Mais parfois les bons soldats cessent d’obéir.

Toutes les séances de Je suis un Soldat

Dernières News sur Je suis un Soldat

Diamond Island triomphe à Cabourg

Le film de Davy Chou remporte le Grand Prix du festival romantique

Le Petit Cochon : Louise Bourgoin offre un charmant full frontal dans Je suis un soldat

La ravissante actrice française de 34 ans n'a pas froid aux yeux.

Photos de Je suis un Soldat

DR
Le Pacte / Mon Voisin Productions / Saga Film / UMedia
Le Pacte / Mon Voisin Productions / Saga Film / UMedia
Le Pacte / Mon Voisin Productions / Saga Film / UMedia
Le Pacte / Mon Voisin Productions / Saga Film / UMedia
Le Pacte / Mon Voisin Productions / Saga Film / UMedia
Le Pacte / Mon Voisin Productions / Saga Film / UMedia
Le Pacte / Mon Voisin Productions / Saga Film / UMedia
Le Pacte / Mon Voisin Productions / Saga Film / UMedia

Je suis un Soldat

Je suis un Soldat

Je suis un Soldat

Je suis un Soldat

Je suis un Soldat

Je suis un Soldat

Je suis un Soldat

Je suis un Soldat

Je suis un Soldat

Critiques de Je suis un Soldat

  1. Première
    par Bernard Achour

    Drame familial, chronique sociale, thriller à la lisière de l’épouvante, autopsie d’une emprise psychologique, zoom sur une forme méconnue de banditisme... Ce film à l’ambition narrative et à la tonalité surprenantes intrigue, voire secoue, avec une constance solidement maîtrisée. Collé aux basques d’une chômeuse qui devient complice involontaire d’un effroyable trafic de chiens, le scénario offre en outre à Jean-Hugues Anglade l’occasion de composer un des plus "beaux" salauds qu’on ait vus depuis longtemps. Dommage que la peinture très appuyée de la France rurale cède parfois au misérabilisme.