Date de sortie 13 mars 2013
Durée 130 mn
Réalisé par Christian Duguay
Avec Guillaume Canet , Marina Hands , Daniel Auteuil
Scénariste(s) Guillaume Canet
Distributeur Pathé
Année de production 2013
Pays de production France, Canada
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Au début des années 80, abandonnant une carrière d’avocat prometteuse, Pierre Durand se consacre corps et âme à sa passion, le saut d’obstacle. Soutenu par son père, il mise tout sur un jeune cheval auquel personne ne croit vraiment : Jappeloup. Trop petit, trop caractériel, trop imprévisible, il a de nombreux défauts mais une détente et des aptitudes remarquables. De compétition en compétition, le duo progresse et s’impose dans le monde de l’équitation. Mais les JO de Los Angeles sont un terrible échec et Pierre prend alors conscience de ses faiblesses. Avec l’aide de Nadia, sa femme, et de Raphaëlle, la groom du cheval, Pierre va regagner la confiance de Jappeloup et construire une relation qui va les mener aux JO de Séoul en 1988.Librement adapté du roman Crin Noir de Karine Devilder

Offres VOD

Imineo SD HD Imineo 10.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter 0  € Abonnement
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 8.99  € Acheter 0  € Abonnement
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Nolim Films HD SD Nolim Films 11.99  € Acheter

Dernières News

Photos

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Jappeloup

Jappeloup

Jappeloup

Guillaume Canet (Pierre Durand), Lou de Laâge (Raphaëlle) avec le cheval 

Jappeloup

Un cheval

Jappeloup

Guillaume Canet (Pierre Durand) fait du cheval<em> </em>

Jappeloup

Guillaume Canet (Pierre Durand) content

Jappeloup

Guillaume Canet (Pierre Durand)à fait du saut de haies 

Jappeloup

Guillaume Canet (Pierre Durand), Daniel Auteuil (Serge Durand), Lou de Laâge (Raphaëlle) dans l'écurie 

Jappeloup

Guillaume Canet (Pierre Durand)

Jappeloup

Guillaume Canet (Pierre Durand) lève le poing

Jappeloup

Daniel Auteuil (Serge Durand) à la course

Jappeloup

Marina Hands (Nadia), Daniel Auteuil (Serge Durand) concentrés

Jappeloup

Daniel Auteuil (Serge Durand) et Dédé

Jappeloup

Lou de Laâge (Raphaëlle)

Jappeloup

Affiche Française

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    On connaît tous plus ou moins le destin sportif de Pierre Durand, dont le sacre olympique dans la discipline du saut d’obstacles à Séoul en 1988 constitue le point d'orgue de ce biopic qui vaut moins par son final fédérateur que par le parcours humain du bonhomme. Le film met notamment en relief sa relation complexe avec son père (Auteuil, dans l'un de ces rôles empathiques dont il a le secret), ses emportements d’enfant gâté, son entêtement confinant à la bêtise, ses manières de putschiste (il fit virer Jacques Rozier, le capitaine de l’équipe de France d’équitation)... Guillaume Canet, ici scénariste et acteur pleinement investi (il fut cavalier de haut niveau), n’occulte aucune zone d’ombre du personnage et laisse le soin à Christian Duguay, talentueux réalisateur canadien qui monte également, de mettre en scène les moments-clés avec une certaine maestria. De l’habile montage parallèle du début à la première rencontre, sans paroles et d'anthologie, entre Durand (Canet) et Rozier (Karyo), en passant par toutes les scènes de compétitions et d’intimité que partagent Durand et sa femme, il y a une adéquation parfaite entre la forme, ambitieuse, et le fond, assez compact. Le plus émouvant dans l’affaire reste l’implication hors normes de Canet, qui a repris l’entraînement, a fait insérer des images d’archives personnelles et a casté Marina Hands (formidable), son amour de jeunesse, rencontrée dans les paddocks. Jappeloup, c’est aussi son histoire.